Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 07:24
 

Enoch a décrit dans son Livre le ciel ; il a décrit le paradis avec ses anges et le firmament avec ses étoiles.

"Livre du cours des luminaires célestes, selon leur ordre, leurs époques, leurs noms et les lieux où commencent leur carrière, et les différentes places, toutes choses qu'Uriel, le saint ange qui était avec moi et qui les gouverne m'expliqua tour à tour"(Enoch 71, 1).

Ce livre n'est pas un cours sur les luminaires, il est la description du cours, de la course, du parcours des luminaires dans le ciel, et l'explication de leur fonctionnement.

 

La machinerie du cosmos

Hénok a vu la machinerie céleste. Au cours de son périple dans le ciel, il est arrivé "au réservoir de tous les vents" (Enoch 18, 1) et il a dit : "Je vis les quatre vents qui soutiennent la terre et le firmament du ciel. Je vis les vents qui soufflent dans les hauteurs du ciel… Je vis les vents qui font tourner le ciel et entraînent dans leurs orbites le soleil et les étoiles" ( Enoch 18 3-6).

Le soleil, la lune et les étoiles sont portés par des chars que pousse le vent et cela explique toute la mécanique céleste. "Le vent chasse le char sur lequel le soleil est monté" (Enoch 71, 7). Quant à la lune, " C'est encore le vent qui pousse le char sur laquelle elle est montée. (Enoch 72, 2).

Evidemment des images !

Comme un scientifique, Hénok observe la course des luminaires et, avec l'aide de l'ange Uriel qui les gouverne (Enoch 78, 5), en découvre les lois. En écrivant la course des luminaires, Enoch écrit le premier traité d'astrologie de tous les temps.

 

La loi du soleil

"Voici la première loi des luminaires. Le soleil, flambeau du jour, sort des portes du ciel, situé à l'orient, et se couche à l'opposé, par les portes du ciel qui sont à l'occident."(71, 2)

Le soleil se lève à l'est et se couche à l'ouest en passant par les portes du ciel.

"J'aperçus six portes, par où le soleil commence sa carrière, et six portes par là où elle la finit. Par ces mêmes portes la lune sort et entre également, et je vis ces princes des luminaires, avec les astres qui les précèdent, les six portes de leur lever et les six portes de leur coucher. Toutes ces portes se trouvent l'une après l'autre dans le même alignement, et à droite et à gauche se trouvent pratiquées des fenêtres." (id 3-5)

Dans cette vision, les douze portes du ciel sont alignées six par six : elles se font face, et le soleil, comme la lune sort par les portes du levant et rentre par celles du couchant.

"D'abord on voit s'avancer le grand luminair , qu'on appelle soleil, dont l'orbite est comme l'orbite du ciel.( id  6)

Le soleil se lève le premier et son orbite est comme l'horizon : circulaire.

"Le vent chasse le char sur lequel il est monté" (id 7) selon la machinerie céleste."Mais bientôt il s'incline vers le nord  pour avancer vers l'orient ; il tourne en passant par cette porte, il éclaire cette partie du ciel. C'est ainsi qu'il avance sa carrière le premier mois. Il part de la quatrième porte qui est à l'orient. Et à cette quatrième porte qu'il franchit le premier mois, il y a douze fenêtres ouvertes d'où s'échappent les torrents de flamme, quand elles s'ouvrent à l'époque qui leur est marquée. Lorsque le soleil se lève dans le ciel, il part de la quatrième porte pendant trente jours, et par la quatrième porte du côté de l'occident il descend en ligne droite. Avec ce temps, les jours grandissent, les nuits diminuent pendant trente jours. Alors le jour est de deux parties plus long que la nuit. Le jour en effet, a dix parties, tandis que la nuit n'en a que huit. Cependant le soleil passe par cette quatrième porte, et se couche en passant par la porte correspondante. " (id 8-15)

Le soleil se lève à l'est par la quatrième porte pendant trente jours, et se couche à l'ouest en passant par la porte correspondante, la neuvième. Pendant ce premier mois, les jours rallongent  et les nuits diminuent. A la fin du premier mois, le jour compte dix parties et la nuit huit.

" Puis il se rapproche de la cinquième porte, qui est à l'orient, pendant trente jours, et il se couche de même en passant par la porte correspondante. Alors le jour est encore augmenté d'une partie, en sorte que le jour a onze parties ; la nuit décroît et n'en a plus que sept." (id 15-16)

Le deuxième mois, le soleil se lève en passant par la cinquième porte et se couche par la porte correspondante, la huitième. Le jour augmente d'une partie et en compte onze, et la nuit diminue et en compte sept.

"Alors le soleil s'avance vers l'orient en passant par la sixième porte …pendant trente jours. En ce temps, le jour est deux fois plus long que la nuit, en contient douze partie. Quant à la nuit, elle diminue dans les mêmes proportions et ne contient que six parties. " (id 17-19) 

Au troisième mois, le jour est le double de la nuit : c'est le solstice. Le soleil se lève en passant par la sixième porte et se couche en passant par la septième.

Toute la fin du chapitre décrit les passages successifs du soleil de porte en porte. Il précise l'ordre de passage par les portes au cours des mois, établit la longueur du jour et de la nuit pour chaque mois et précise le nombre de jours dans le mois.

Au troisième et quatrième mois, le soleil rentre et sort par la même porte. De même au neuvième et dixième.

Enoch apporte quelques informations complémentaires :

- "Le soleil passe à l'orient comme à l'occident par la cinquième porte. Enfin il se lève à la quatrième pendant trente et un jour, et se couche à l'occident. A cette époque, le jour est égal à la nuit."

Au sixième mois, le soleil passe par la quatrième porte et compte 31 jours : ce trente et unième jour est le jour de l'équinoxe de printemps. L'autre équinoxe a lieu à la fin du douzième mois. On peut en déduire que le mois compte aussi trente et un jour.

- " Le soleil passe par la seconde porte … puis s'avance vers l'orient, se lève à la troisième porte… La lune ne contient plus que neuf parties, autant que le jour, alors il y a égalité entre l'un et l'autre ; l'année est à son trois cent soixante-quatrième jour." (id 41-42)

Le dernier jour du douzième mois, est pour Enoch, le jour de l'équinoxe d'hivers, le trois cent soixante-quatrième.

Toutes ces informations sont résumées dans le tableau ci-dessous :

 

 

 

PASSAGE des PORTES par le SOLEIL

 

des portes

au levant

Ordre des mois

des portes

au couchant

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

 

1

 

 

 

 

 

 

 

 

o

o

 

 

 

12

2

 

 

 

 

 

 

 

o

 

 

o

 

 

11

3

 

 

 

 

 

 

o

 

 

 

 

o

 

10

4

o

 

 

 

 

o

 

 

 

 

 

 

o

9

5

 

o

 

 

o

 

 

 

 

 

 

 

 

8

6

 

 

o

o

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7

Longueur

des jours

10

11

12

11

10

9

8

7

6

7

8

9

 

 

Longueur

des nuits

8

7

6

7

8

9

10

11

12

11

10

9

 

 

 

 

 

E

 

 

S

 

 

E

 

 

S

 

 

 

S : Solstice

E : Equinoxe*

 

Où est l'erreur ?

30 X 10 + 31 X 2 = 362

Pas 364 !    

Il n'y a pas d'erreur, mais il faudra attendre qu'Enoch ait expliqué le cours de la lune pour avoir la solution :

"Voici maintenant les chefs et les prince qui président à toute la création, à toutes les étoiles, ainsi qu'aux quatre jours intercalaires ajoutés pour compléter l'année. Ils ont besoin de ces quatre jours, qui ne font pas partie de l'année. Les hommes se trompent respectivement au sujet de ces jours ; car il faut se rapporter à ces luminaires pour s'en rendre compte, puisque l'un est intercalé à la première porte, le second à la troisième, un autre à la quatrième, et le dernier à la sixième. C'est ainsi que se trouve complété le nombre de trois cent soixante-quatre positions, qui forment autant de jours. Voilà les signes : les saisons, les années, et les jours tels qu'Uriel me les fit connaître. Uriel est l'ange que le Seigneur de gloire a préposé à toutes les étoiles qui brillent dans le ciel et éclairent la terre. Ce sont : le soleil, la lune et les astres de toute la milice céleste qui, avec tous les autres chars, parcourent le ciel en tous sens." (id 74, 1-9)

Le cours différent du soleil, de la lune et de toutes les étoiles entraînent des jours solaires, lunaires et stellaires différents. Cela  oblige à intercaler de ci, de là, des jours supplémentaires pour établir un calendrier.

Je transcris le message d'Hénok sans avoir la capacité de juger de sa cohérence. Aux astrophysiciens d'en juger.

Troublant cet Enoch qui écrit: "Je vous le jure, ô justes, par la grandeur de sa splendeur, par son royaume et par sa majesté ; je vous jure que j'ai eu connaissance de ce mystère, qu'il m'a été donné de lire les tables du ciel ; de voir l'écriture des saints, de découvrir ce qui était inscrit à votre sujet."(Enoch 102, 1) !

 

A la semaine prochaine.

Le laboureur te salue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens