Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 10:20

Le Seigneur m'a instruit par les Ecritures et par les songes : il s'est laissé découvrir.

Arrive la fin des temps et, il se laissera découvrir par tous les hommes.

La Gnose est la connaissance de Dieu. Elle a été condamnée par Irénée et par tous les papes de l'Eglise romaine depuis Irénée et Pie 1er.

L'Eglise romaine ne connaîtra pas Dieu : elle mourra avec ses "Saints Mystères". Sera alors restaurée l'Eglise de Jésus-Christ, bâtie sur Pierre.

A la fin des temps, la Gnose sera réhabilitée : Dieu se sera laissé découvrir par tous les hommes et par tous les anges : ceux qui liront cet article auront découvert la clé universelle permettant de connaître Dieu.

Principes généraux

Le Seigneur a utilisé des moyens multiples pour que je le connaisse. Je vais les utiliser pour rassembler t

out ce que Dieu m'a fait connaître de lui et établir en quelques sortes les principes généraux de la Gnose de Dieu. Ensuite, nous appliquerons la méthode à quelques cas particuliers.

La vieille terre est habitée par un tiers d'anges

Le dernier jour de cette vieille terre, périront deux tiers de l'humanité : "Puis un second signe apparut au ciel : un énorme Dragon rouge feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d'un diadème. Sa queue balaie le tiers des étoiles du ciel et les précipite sur la terre." (Ap 12, 3-4)

Ce tiers des étoiles correspond au tiers des hommes de l'éon terre. Ils sont devenus anges dans l'éon Paradis et étoiles dans l'éon Firmament.

Un homme sur trois dans cette vieille terre est un ange, envoyé par Dieu la Père sur terre pour lui permettre de survivre. Ayant créé l'homme à son image, Dieu lui donna la liberté de ne pas suivre sa Loi.

Sans Loi, sans règle de vie, la terre ne pourrait survivre aux méfaits des hommes. pour qu'elle survive,

Dieu envoie ses anges sur la terre

Ils sont d'autant plus nombreux que les hommes se sont donnés des moyens de destruction plus puissants. La bombe atomique par exemple.

Alors en cette fin des temps un homme sur trois est un homme et, il l'ignore.

Un seul Dieu en trois Personnes

Dieu est Trinité : Père, Fils et Saint Esprit., selon le dogme romain,

Dieu le Père, Dieu la Mère et Dieu le Fils, selon l'Apocryphon de Jean.

L'Esprit-Père

"La Monade, c'est l'Esprit-Père J'interrogeai alors afin de penser (noéîn) et il me dit : la Monade étant une monarchie, sur laquelle ne s'exerce aucun pouvoir, elle est le Dieu et Père de toutes choses... Il est l'Esprit... Il est lumière... Il est l'invisible car nul ne l'a vu, lui cet Éternel toujours existant... Il est l'innommable car il n'est personne qui existe avant lui pour le nommer... Il n'est pas une créature. Nul ne peut non plus le penser (noeîn), car il ne fait partie de rien de ce qui existe... Il ne peut faire partie d'un Éon car le temps n'existe pas pour lui. " (Apo 22 - 25, 12)

Dieu la Mère

"Que te dirai-je au sujet de cet être insaisissable ? Qu'il est l'Idée de la lumière ! Dans la mesure où je peux le penser noeîn car qui pourra jamais le penser (noeîn) ! ... Son Éon est incorruptible... Il est la tête de 10 tous les Éons, C'est lui qui est la source d'eau vive, la lumière pleine de pureté. Première et unique pensée du Père La source de l'esprit s'écoula, venant de l'eau vive de la lumière ... En toutes (leurs) formes il pensa (noeîn) sa propre ressemblance en la contemplant dans l'eau de lumière pure qui l'entoure. Et son unique-pensée (ennoia) devint réalité... elle est sa première-pensée (protennoia), sa ressemblance. Esprit triple mâle Elle devint un homme primordial qui est l'esprit virginal : triple mâle à la triple puissance, triple ... androgyne. " (Apo 26,1- 27, 21)

Marie, Dieu la Mère est la première pensée de Dieu le Père : elle est Esprit, c'est à dire mâle, trois fois mâle car à la fois Dieu, le Père, la Mère et le Fils.

Dieu le Fils

" Barbèlô regarda intensément vers l'Esprit, vers la lumière pure. Elle se tourna vers elle et enfanta une étincelle de lumière bienheureuse, mais qui ne lui était pas égale en grandeur. Tel est l'Unique-engendré issu du Père, (tel est) le Dieu Engendré-de-lui-même, le Fils premier-engendré de tous ceux de l'Esprit, de la lumière pure. " (Ap 30, 1-7)

Barbèlô est Dieu la Mère. Avec l'Esprit Père, elle engendra une étincelle : celui qui s'est aussi engendré lui-même : Dieu le Fils.

Dieu Trinité est donc Père Mère et Fils : Dieu unique en trois personnes.

Chaque Personne, le Père, la Mère et le Fils est Dieu, c'est à dire à la fois, Père, Mère et Fils. Dieu fait homme

Dans le prologue de son Evangile, Jean dit : "Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire." (Jn 1, 14)

Le Verbe est Dieu e Fils, une des Personnes de la Trinité, à la fois Père, Mère et Fils.

C'est dire que Dieu le Père, Dieu la Mère et Dieu le Fils se sont fait chair.

Oui ! Et les nouveaux prophètes sont Dieu le Père, Dieu la Mère, Dieu le Fils et quelques autres anges.

Ils ont pris une apparence humaine en prenant une enveloppe charnelle dans le sein d'une femme. Ils se font chair d'autant plus souvent que la fin de ce monde se fait plus proche.

Le monde actuel devrait donc marcher comme sur des roulettes !

Ce n'est pas la cas : il va de plus en plus mal.

Pourquoi ?

A cause de Thomas Didyme !

Nous l'avons expliqué dans les articles précédents.

Simple rappel : Le jumeau de Dieu est le diable

Thomas-Judas est le jumeau de Jésus. C'est précisé dans les actes de Thomas.

Thomas et Judas sont un seul et même ange et l'ange Jésus est leur jumeau.

Cela revient à dire que le traitre Judas, le diable est le jumeau de Jésus.

Ou encore que Dieu est le jumeau du diable.

Cela explique que dans le monde, tout ne marche pas comme sur des roulettes. Nous l'avons expliqué : Louis XIV, Staline, Hitler, Barak Obama, Poutine et Hollande et bien d'autres sont tantôt Dieu le Père fait chair, tantôt son jumeau, le diable fait chair

La terre Nouvelle

Nous l'avons expliqué aussi : dans la Terre Nouvelle, il n'y aurait plus de diable, ni de Mère du Diable. Seulement Marie Dieu la Mère et Jésus Dieu le Fils.

Dans la Terre nouvelle, il n'y aura plus aucun homme. Seulement des anges !

Ceci étant établi, nous pouvons passer à l'étude de cas particuliers.

Le cas de Marie Valtorta

L'Histoire du monde regorge de cas particulier : dans l'ancien Testament les Myriam ; dans le Nouveau les Marie ; dans les temps modernes toutes les Marie ; Marie Julie, Marie Agnès, Mar Julie ...

Nous retiendrons seulement le cas de Marie Voltorta.

Qui est Maria Valtorta ?

Maria Valtortaest une énigme pour les hommes.

Jean François Valère, ingénieur de formation a passé 25 ans de sa vie à vérifier ce qu'écrivait Maria Valtortaet a écrit un live : "L'énigme Voltara".

Pour lui Maria Valtorta est une énigme !

L'Enigme Valtorta

Il écrit :

- "Maria Valtorta meurt en 1961 et l’Évangile tel qu’il m’a été révélé lui est inspiré pendant les années les plus noires de la guerre."

- "Clouée au lit depuis de nombreuses années déjà, Maria Valtorta reçoit, au plus sombre de la 2ème guerre mondiale, la vision complète des scènes de l'Évangile. Cette vie de Jésus étonnante de précisions a été lue, à titre personnel, par trois Papes, des théologiens et biblistes et rencontre un succès populaire ininterrompu depuis 60 ans."

- Ce site propose à l'internaute de les découvrir librement, sans interférer dans cette rencontre selon le vœu de Pie XII : Publiez l’œuvre tel quel. Il n’y a pas lieu de donner une opinion quant à son origine, qu’elle soit extraordinaire ou non. Ceux qui liront, comprendront".

Lisons et comprenons.

Celui qui a lu le début de cet article connait la clé universelle et sait déjà que Maria Voltorta est un ange messager que le Seigneur a envoyé sur terre pour compléter les messages d'autres anges prophètes envoyés par le Père avant elle.

Ci-dessous, des extraits du livres "L'Évangile tel qu'il m'a été révélé", tome 1" des visions de Maria Valtorta, reçues le vendredi 28 janvier 1944

La discussion de Jésus avec les Docteurs au Temple

"Je vois Jésus. C'est un adolescent... Il me regarde et me sourit en me tendant les mains. Un sourire pourtant qui ressemble déjà à celui que je Lui vois adulte : doux et plutôt sérieux. Il est seul... Ce doit être le printemps..."

C'est le printemps, puisque Jésus est descendu avec ses parents pour la Pâques du 14ème jour du 1er mois.

Comme nous parlons en calendrier Juifs, l'année vient de commencer : Jésus a 11 ou 12 ans suivant le calendrier utilisé.

Vision

Jésus regarde alternativement "la tour de L'Antonia, occupée par les soldats romains" et "le Golgotha, ce qui signifie le lieu du crâne, car le crâne d’Adam y était enterré."

Jérusalem est sous le joug romain ; par sa mort sur le Golgotha, Jésus libèrera non seulement les juifs du joug romain, mais tous les hommes de leurs péchés : il assurera le salut de l'humanité entière.

Jésus au temple

"Quand je me réveille... Je me rends compte que je me trouve dans l'enceinte du Temple de Jérusalem. Je vois des pharisiens en longs vêtements flottants, des prêtres vêtus d'habits de lin avec une plaque de métal précieux au sommet de la poitrine et sur le front et d'autres points qui luisent çà et là sur les vêtements très amples et blancs que retient à la taille une ceinture de grand prix. Puis, il y en a d'autres, moins chamarrés qui doivent encore appartenir à la caste sacerdotale et qui sont entourés de disciples plus jeunes. Je vois que ce sont des docteurs de la Loi."

Jésus se trouve dans le temple animés par les pharisiens, les prêtre et les docteurs de la Loi. Cest l'épisode rapporté par Luc.

"Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils firent le pèlerinage selon la coutume. Comme ils s'en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s'en aperçoivent. Pensant qu'il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem en continuant à le chercher. C'est au bout de trois jours qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l'entendaient s'extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent stupéfaits, et sa mère lui dit : Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! Il leur dit : Comment se fait-il que vous m'ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C'est chez mon Père que je dois être. Mais ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait. Il descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait tout cela dans son cœur. Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce sous le regard de Dieu et des hommes." (Lc 2, 41-52)

Qui sont les Docteurs de la Loi

"Parmi les "docteurs il y a un groupe à la tête duquel se trouve un certain Gamaliel avec un autre, âgé et presque aveugle, que soutient Gamaliel au cours de la discussion. Celui-là, je l'entends appeler Hillel.(je mets l'H parce que je vois qu'il y a une aspiration au début du nom), il semble le maître ou le parent de Gamaliel parce que ce dernier le traite avec confiance et respect en même temps. Le groupe de Gamaliel a des vues plus larges, alors qu'un autre groupe, et c'est le plus nombreux, est dirigé par un certain Sciammaï et est caractérisé par une intransigeance haineuse et rétrograde que l'Évangile met si bien en lumière."

Deux groupes de docteurs de la loi : des anges et des pharisiens.

- Les anges : l'ange Gamaliel, Dieu le Père fait chair (clé universelle) et son auxiliaire Hillel, Hillel est aussi un ange :

Une note précise : Hillel l’Ancien : (-70 à + 10 environ) Docteur et président (Nassi) du Sanhédrin. Il fut le chef d’une école qui interprétait la Loi d’une manière libérale. Sa présence est cohérente. Il ne tardera pas à mourir si on en croit la date de sa mort."

Il est aussi l'ange qui inventa le calendrier Juif.

- Les pharisiens dirigés par Sciammaï, intransigeant, haineux et rétrograde.

Une note précise : "Sciammaï : Docteur pharisien, lui aussi du 1er siècle avant J.C. Rival de Hillel, son école se distinguait par une interprétation rigoriste de la Loi et des Traditions."

La venue du Messie selon le prophète Daniel

" Gamaliel, entouré d'un groupe important de disciples, parle de la venue du Messie. S'appuyant sur la prophétie de Daniel, il soutient que le Messie doit être déjà né. En effet, depuis une dizaine d'années environ, les 70 semaines indiquées par la prophétie sont accomplies, à dater du décret de reconstruction du Temple.

La discussion, pleine d'arguties, tire en longueur : chaque maître fait étalage d'érudition pas tant pour vaincre son rival que pour s'imposer à l'admiration des auditeurs. Cette intention est évidente. Du groupe serré de ses fidèles sort une fraîche voix d'enfant : C'est Gamaliel qui a raison. Mouvement de la foule et du groupe des docteurs. On cherche l'interrupteur. Mais pas besoin de le chercher; il ne se cache pas. Il se manifeste et s'approche du groupe des rabbi.

Je reconnais mon Jésus adolescent. Il est sûr de Lui et franc, avec des yeux intelligents qui étincellent.

- Qui es-tu ? Lui demande-t-on.

- Un fils d'Israël venu accomplir ce que la Loi ordonne.

La réponse hardie et sûre d'elle-même le rend sympathique et Lui vaut des sourires d'approbation et de bienveillance. On s'intéresse au petit Israélite.

- Comment t'appelles-tu ?

- Jésus de Nazareth.

La bienveillance s'atténue dans le groupe de Sciammaï. Mais Gamaliel, plus bienveillant, poursuit le dialogue en même temps que Hillel. Ou plutôt c'est Gamaliel qui, respectueusement, dit au vieillard : Demande quelque chose à l'enfant.

- Sur quoi fondes-tu ta certitude ? demande Hillel. (Je mets les noms en tête des réponses pour abréger et rendre plus clair).

-Jésus : Sur la prophétie qui ne peut faire erreur sur l'époque et les signes qui l'ont accompagnée quand ce fut le moment de sa réalisation. C'est vrai que Césard nous domine. Mais le monde était tellement paisible et la Palestine si calme quand expirèrent les 70 semaines qu'il fut possible à Césard d'ordonner un recensement dans ses domaines. Il ne l'aurait pas pu s'il y avait eu la guerre dans l'Empire et des soulèvements en Palestine."

Le décret de la reconstruction du temple est l'édit de Cyrus que les historiens situent en 538 avant Jésus-Christ soit il y a 2553 ans (538 + 2015)

L'arrivée du Messie

Cela correspond à des semaines de 364 ans et une demi-année (2553 : 7) avec un reste de 1

Ce reste correspond à 62 ans (364, 5 : 7).

Le Messie serait donc né il y a 72 ans (10 ans + 62 ans) soit vers l'année 1953 (2015 - 72)

L'approximation sera donnée quand le Messie apparaîtra.

L'important est de comprendre que le Messie n'est pas Jésus, comme l'affirme le dogme romain. Jésus est le sauveur du monde, le rédempteur.

Le Messie est le Grand Monarque, le Fils de David, celui que les juifs attendent encore comme un roi glorieux.

Pas avec une couronne d'épine !

Le grand monarque ne saurait tarder... et la prophétie de Daniel sera réalisée.

Sciammaï, le pharisien docteur de la Loi, a aussi raison

"Sciammaï le combat en affirmant que s'il est vrai que le Temple a été reconstruit, il n'est pas moins vrai que l'esclavage d'Israël n'a fait que croître et que la paix qu'aurait dû apporter avec lui Celui que les Prophètes appellent le Prince de la paix est bien loin d'exister dans le monde et spécialement à Jérusalem opprimée par un ennemi qui ose pousser sa domination jusqu'à l'enceinte du Temple dominée par la Tour Antonia remplie de légionnaires romains, prêts à apaiser avec leur épée tout soulèvement patriotique."

Dans l'éon Jésus à 12 ans, le pharisien, docteur de la Loi avait raison : Jérusalem était sous domintion romaine et Jésus n'a pas amené la Paix au monde. Ni à 12 ans, ni à 35 !

Dans l'éon fin des temps, dans les temps où personne encore ne parle de Grand Monarque, le pharisien docteur de la Loi a encore raison : le Prince de la paix ne règne pas à Jérusalem !

Revenons au texte de Daniel

"Il a été fixé 70 septénaires sur ton peuple et sur la ville sainte, pour faire cesser la perversité et mettre un terme au péché, pour absoudre la faute et amener la justice éternelle, pour sceller vision et prophéte et pour oindre un Saint des Saints. (Dn 9, 24)

- les 4900 ans (70x70) date la prophétie pour la fin de ce monde.

- alors un messie-chef sera oint .

Autrement dit le Grand Monarque sera oint.

Poutine fera cesser sacrifice et oblation

"Quant à la ville et au sanctuaire, le peuple d'un chef à venir la détruira ; mais sa fin viendra dans un déferlement, et jusqu'à la fin de la guerre seront décrétées des dévastations. Il imposera une alliance à une multitude pendant un septénaire, et pendant la moitié du septénaire, il fera cesser sacrifice et oblation ; sur l'aile des abominations, il y aura un dévastateur et cela, jusqu'à ce que la destruction tombe sur le dévastateur." (Dn 9, 26-27)

Poutine et ses alliés envahiront Israël dans un déferlement dévastateur, puis le Seigneur anéantirait Poutine.

Le septénaire et le demi septénaire de Daniel

"Il imposera une alliance à une multitude pendant un septénaire, et pendant la moitié du septénaire."

Nous reconnaissons aujourd'hui les temps de la période de Daniel. Le septénaire ne sera pas un septénaire d'années, où de mois : les 42 et 49 mois qu'aurait duré l'épuration d'Israël si la miséricorde de Dieu n'en avait réduit le temps à quelques minutes.

L'annonce de la reconstruction de Jérusalem

"Sache donc et comprends : depuis le surgissement d'une parole en vue de la reconstruction de Jérusalem, jusqu'à un messie-chef, il y aura 7 septénaires, places et fossés seront rebâtis, mais dans la détresse des temps. Et après 62 septénaires, un oint sera retranché, mais non pas pour lui-même. (Dn 9,25-26)

Après la 2ème guerre mondiale et les camps d'exterminations des juifs, les nations unies ont donné la possibilité à tous les juifs de se rassembler sur le territoire d'Israël. Entre le moment où la décision fut envisagée et la reconstruction de Jérusalem, il y eut 62 septénaires d'un an.

Et entre le moment où Jérusalem sera fortifié et l'arrivée à Jérusalem du Grand Monarque, il y aura 7 septénaires d'un an.

Le milieu de la semaine est une clé

"Il conclura une alliance ferme avec un grand nombre pour une semaine, et au milieu de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l'oblation, et sur l'aile sera l'abomination produisant la dévastation. " (Dn 9, 27)

Poutine fera une alliance avec les nations arabes pour détruire Israël sur une durée d'une semaine.

La semaine comme le septénaire compte 7 jours mais de combien sont les jours ?

L'alliance ne durera pas plus de 7 jours.

Pourquoi ?

Parce que le "milieu" de la semaine est une clé. Le milieu de la semaine est 3 jours après le 1er jour de la semaine et 3 jours avant le dernier.

La semaine durera 7 jours. Mais seul le dernier sera celui de la colère de Dieu !

Et le milieu de la semaine sera le jour de la lune de sang, le jour de l'éclipse totale de lune annoncée par les astronomes pour la nuit du 28 septembre de 2 h 12 à 7 h 22.

Comme l'étoile des mages

" Pouvez-vous avoir des doutes ? Ne vous rappelez-vous pas de l'étoile que virent les Sages d'Orient et qui alla justement se poser dans le ciel de Bethléem de Juda et que les prophéties et les visions, depuis Jacob et par la suite, indiquent ce lieu comme destiné à accueillir la naissance du Messie, fils du fils du fils de Jacob, à travers David qui était de Bethléem ?

Ne vous rappelez-vous pas Balaam ? "Une Étoile naîtra de Jacob"

Les Sages d'Orient, auxquels la pureté et la foi gardaient ouverts les yeux et les oreilles, ont vu l'Étoile et compris son nom : Messie et ils sont venus adorer la Lumière allumée dans le monde." Jésus rappelle aux docteurs de la Loi l'annonce de sa naissance

Mort avec les saints innocents ?

-"Sciammaï, le regard livide : Tu dis que le Messie est né au temps de l'Étoile à Bethléem Ephrata ?

-Jésus : Je le dis.

- Sciammaï : Alors il n'existe plus. Tu ne sais pas, Enfant, qu'Hérode fit tuer tous les garçons de un jour à deux ans de Bethléem et des environs ?

Toi qui connais si bien les Écritures, tu dois aussi savoir cela : Un cri s'est élevé... C'est Rachel qui pleure ses enfants. Les vallées et les collines de Bethléem qui ont recueilli les pleurs de Rachel mourante sont restées remplies de ces pleurs, et les mères l'ont répété sur leurs fils massacrés. Parmi elles, il y avait certainement aussi la Mère du Messie.

-Jésus : Tu te trompes, vieillard. Les pleurs de Rachel se sont changés en hosanna, parce que là où elle avait mis au jour le fils de sa douleur, la nouvelle Rachel a donné au monde le Benjamin du Père céleste, le Fils de sa droite, Celui qui est destiné à rassembler les peuples sous son sceptre et à le libérer de la plus terrible servitude. "

Marie n'a pas pleuré la mort de Jésus avec les innocents. Son Fils libèrera Israël, et tous les peuples du péché : il sauvera l'humanité entière.

Incrédulité des pharisiens

Sciammaï : Et comment, s'il a été tué ?

Jésus : N'as-tu pas lu, en parlant d'Élie ? Il fut enlevé dans un char de feu. Et le Seigneur Dieu ne pourra pas avoir sauvé son Emmanuel pour qu'il fût le Messie de son peuple ? Lui qui a ouvert la mer devant Moïse pour qu'Israël rejoignit à pieds secs son territoire, II n'aura pas pu ordonner à ses anges de sauver son Fils, son Christ, de la férocité de l'homme ?

En vérité je vous le dis : le Christ vit et il est parmi vous et quand sera venue son heure, il se manifestera dans sa puissance. "

Jésus à 12 ans prophétise, en s'appuyant sur les Ecritures, ce qu'il fera quand il en aura 35.

C'est Marie Valtora qui parle

"Jésus, en disant ces paroles que je souligne, a dans la voix un éclat qui remplit l'espace. Ses yeux brillent encore davantage et comme mus par le pouvoir et la promesse, il tend le bras et la main droite comme pour un serment. C'est un enfant, mais il est solennel comme un homme."

C'est l'ange Marie Valtora qui complète ce que Luc n'avait pas écrit dans son Evangile

L'ange Jésus est l'Esprit de Dieu fait apparence d'homme

Hillel : Enfant, qui t'a enseigné ces paroles ?

Jésus : L'Esprit de Dieu. Je n'ai pas de maître humain. C'est la parole de Dieu que vous entendez par mes lèvres."

Hillel :

Viens, parmi nous, que je te voie de près, ô Enfant ! Mon espérance se ravive au contact de ta foi et mon âme s'illumine au soleil de la tienne.

Préparez les chemins du Seigneur

"Et on fait asseoir Jésus sur un siège élevé entre Gamaliel et Hillel et on Lui apporte des rouleaux pour qu'il les lise et les explique. C'est un examen en règle. La foule se presse et écoute.

La voix enfantine de Jésus lit : Console-toi, ô mon peuple. Parlez au cœur de Jérusalem, consolez-la car son esclavage est fini...

Voix de quelqu'un qui crie dans le désert: préparez les chemins du Seigneur...

Alors apparaîtra la gloire du Seigneur..."

Les prophètes ont préparé les chemins du Seigneur : ils l'ont annoncé."

Les pharisiens ont des oreilles, mais ils n'entendront pas.

Sciammaï: "Tu le vois. Nazaréen ! Ici on parle d'esclavage fini. Jamais comme à présent nous sommes esclaves. Ici on parle d'un précurseur. Où est-il ? Tu radotes !"

Jésus: "Je te dis que c'est à toi plus qu'aux autres que t'invite le Précurseur. À toi et à tes semblables. Autrement tu ne verras pas la gloire du Seigneur et tu ne comprendras pas la parole de Dieu, parce que la bassesse, l'orgueil, la dissimulation t'empêcheront de voir et d'entendre."

Les hommes esclaves du péché

Sciammaï: "C'est ainsi que tu parles à un maître ?

Jésus: "C'est ainsi que je parle, ainsi que je parlerai jusqu'à la mort. Car au-dessus de mon intérêt il y a celui du Seigneur et l'amour pour la Vérité dont je suis le Fils. Et j'ajoute pour toi, ô rabbi, que l'esclavage dont parle le Prophète et dont je parle Moi aussi, n'est pas celui que tu crois, et la royauté n'est pas celle à laquelle tu penses. Mais au contraire, c'est par les mérites du Messie que l'homme sera libéré de l'esclavage du Mal qui le sépare de Dieu et le caractère du Christ s'imprime sur les esprits libérés de tout joug et soumis à son règne éternel."

Jésus, Fis de David, plus grand que le prophètes

"Toutes les nations inclineront la tête, ô race de David, devant le Germe né de toi et devenu l'arbre qui couvre toute la terre et s'élève jusqu'au Ciel. Au Ciel et sur la terre toute bouche louera son Nom et tout genou fléchira devant le Consacré de Dieu, le Prince de la paix, celui qui enivrera de Lui-même toute âme fatiguée et rassasiera toute âme affamée, le Chef, le Saint qui conclura une alliance entre la terre et le Ciel. Non pas comme celle qui fut conclue avec les Pères d'Israël quand Dieu les fit sortir d'Égypte, en les traitant encore comme des serviteurs, mais en gravant la céleste dans les esprits des hommes avec la Grâce nouvellement versée en eux par les mérites du Rédempteur par qui tous les bons connaîtront le Seigneur, et le Sanctuaire de Dieu ne sera plus abattu ni détruit. "

Jésus est le Prince de la Paix,

Jésus sera le vrai temple de Dieu.

Sciammaï : "Mais, ne blasphème pas, Enfant ! Rappelle-toi Daniel. Il dit qu'après la mort du Christ, le Temple et la Cité seront détruits par un peuple et un chef qui viendra pour cela.

Et Toi, tu soutiens que le Sanctuaire de Dieu ne sera plus abattu ! Respecte les Prophètes !" Jésus : "En vérité je te dis qu'il y a Quelqu'un qui est plus que les Prophètes et tu ne le connais pas, ni ne le connaîtras pas parce qu'il te manque de vouloir le connaître. Et je t'affirme que tout ce que j'ai dit est vrai. Il ne connaîtra plus la mort, le vrai Sanctuaire, mais comme Celui qui le sanctifie, il ressuscitera pour la vie éternelle et à la fin des jours du monde, il vivra au Ciel."

Jésus sera plus grand que les prophètes et ressuscitera.

Jésus apportera la paix

Hillel : Écoute, Enfant. Aggée dit : II viendra le Désiré des Nations. Grande sera la gloire de cette maison et de cette dernière plus que de la première. Il veut peut-être parler du même sanctuaire que Toi ?

Jésus : Oui, Maître, c'est cela qu'il veut dire. Ta droiture t'achemine vers la Lumière et Moi je te dis : quand le Sacrifice du Christ sera accompli, la paix viendra vers toi parce que tu es un Israélite sans malice.

Gamaliel : "Dis-moi, Jésus. La paix dont parlent les Prophètes, comment peut-on l'espérer si la guerre vient détruire ce peuple? Parle et éclaire-moi aussi.

Jésus : Ne te souviens-tu pas. Maître, de ce que dirent ceux qui furent présents la nuit de la naissance du Christ ?

Que les troupes angéliques chantèrent : Paix aux hommes de bonne volonté.

Mais la volonté de ce peuple n'est pas bonne et il n'aura pas la paix. Il méconnaîtra son Roi, le Juste, le Sauveur parce qu'il attend un roi revêtu de la puissance humaine alors que Lui est le Roi de l'esprit.

Ce peuple ne l'aimera pas, parce que le Christ prêchera ce qui ne plaît pas à ce peuple.

Le Christ ne combattra pas des ennemis pourvus de chars et de cavalerie, mais les ennemis de l'âme qui inclinent vers des jouissances infernales le cœur de l'homme créé pour le Seigneur.

Et cela, ce n'est pas la victoire qu'Israël attend de Lui. Il viendra, Jérusalem, ton Roi monté sur l'ânesse et l'ânon, c'est à dire les justes d'Israël et les gentils. Mais l'ânon, je vous le dis, lui sera plus fidèle et le suivra précédant l'ânesse et grandira sur la route de la Vérité et de la Vie. Israël, à cause de sa volonté mauvaise, perdra la paix et souffrira en elle-même, pendant des siècles, ce qu'il a fait souffrir à son Roi réduit par eux à être l'Homme des Douleurs dont parle Isaïe."

Jésus s'adressant à Gamaliel s'adresse à son Père, à Dieu le Père fait ange. C'est pourquoi il l'appelle Maître. Il fera sa volonté : il sera seulement roi de l'Esprit avec une couronne d'épine et deviendra l'Homme des douleurs !

Jean le Précurseur

Sciammaï : "Ta bouche profère à la fois des enfantillages et des blasphèmes, Nazaréen. Réponds : et où est le Précurseur ? Quand l'avons-nous eu ?"

Jésus : Il existe. Malachie ne dit-il pas : Voici que j'envoie mon ange préparer devant Moi le chemin et immédiatement viendra à son Temple le Dominateur que vous cherchez et l'Ange du Testament que vous désirez ardemment ?

Donc, le Précurseur précède immédiatement le Christ. Il est déjà là, comme le Christ.

S'il y avait des années entre celui qui prépare le chemin au Seigneur et le Christ, tous les chemins s'encombreraient et dévieraient. Dieu le sait et il a décidé que le Précurseur précède d'une seule heure le Maître.

Quand vous verrez ce Précurseur, vous pourrez dire : La mission du Christ est commencée.

À toi je dis : le Christ ouvrira beaucoup d'yeux et beaucoup d'oreilles quand Il viendra par ces chemins. Mais ce ne sont pas les tiens ni ceux de tes semblables, car vous lui donnerez la mort en échange de la Vie qu'il vous apporte.

Mais quand, plus grand que ce Temple, plus haut que le Tabernacle enfermé dans le Saint des Saints, plus haut que la Gloire que soutiennent les Chérubins, le Rédempteur sera sur son trône et sur son autel, la malédiction pour les déicides et la vie pour les gentils couleront de ses mille et mille blessures.

Car Lui, ô maître toi qui l'ignores, n'est pas, je le répète, Roi d'une domination humaine, mais d'un Royaume spirituel, et ses sujets seront uniquement ceux qui par leur amour sauront renaître en leur esprit et comme Jonas, après une première naissance, renaître sur d'autres rivages : ceux de Dieu à travers la régénération spirituelle qui viendra par le Christ qui donnera la vraie vie à l'humanité."

Les prophètes ont annoncé Jésus et Jean le précurseur de Jésus. Les pharisiens ne comprennent rien et tueront Jésus et Jean son précurseur.

Jésus à 12 ans sait déjà tout cela et le prophétise aux docteurs de la Lois

La lutte entre Pharisiens et l'ange Jésus ne fait que commencer

Sciammaï et son entourage : "Ce Nazaréen est Satan !"

Hillel et les siens : Non. Cet enfant est un Prophète de Dieu.

Reste avec nous, Petit. Ma vieillesse transmettra ce qu'elle sait à ton savoir et tu seras Maître du Peuple de Dieu. Jésus : "En vérité, je te dis que si beaucoup étaient comme toi, le salut arriverait à Israël. Mais mon heure n'est pas venue. Les voix du Ciel me parlent et, dans la solitude je dois les recevoir jusqu'à ce que mon heure arrive.

Alors, avec mes lèvres et mon sang, je m'adresserai à Jérusalem, et mon sort sera celui des Prophètes lapidés et assassinés par elle. Mais, au-dessus de mon être, il y a celle du Seigneur Dieu, auquel je soumets Moi-même pour qu'il fasse de Moi l'escabeau de sa gloire, en attendant que Lui fasse du monde un escabeau pour les pieds du Christ .

Attendez-Moi à mon heure. Ces pierres entendront de nouveau ma voix et frémiront à ma dernière parole.

Jésus à 12 ans a tout prophétisé et tout expliqué

"Bienheureux ceux qui, en cette voix, auront écouté Dieu et croiront en Lui par son entremise. À ceux-là le Christ donnera son Royaume dont votre égoïsme rêve qu'il sera tout humain alors qu'il est céleste. Pour l'avènement de ce Royaume, Moi, je dis: "Voici ton serviteur, Seigneur, venu pour faire ta Volonté. Réalise-la entièrement, car je brûle de l'accomplir. Et ici se termine la vision de Jésus avec son visage enflammé d'ardeur spirituelle, tourné vers le ciel, les bras ouverts, debout au milieu des docteurs stupéfaits."

Le cas de Filiola

Le cas de Filiola est pris à titre d'exemple.

Les nouveaux prophètes, Dieu le Père, Dieu la Mère, Dieu le Fils et quelques autres anges, donnent mission à des voyants de faire connaître leur message au monde.

Qui est Filiola ?

Le forum notreperenotremere nous l'apprend dans le message 3451, publié le mercredi 27 mai :

"Marie-Octavie Mastis - Filiola Née à Mulhouse, le 20 septembre 1888 Morte à Bry-sur-Marne, le 3 mai 1976 Mystique et visionnaire française"

Le message précise :

"Née dans une famille catholique, mais peu fervente, Marie-Octavie grandit entre ses deux sœurs, plus âgé qu'elle, et se montre peu attentive à l'école. Elle fait sa première communion en 1900.

En 1907 (elle a alors 19 ans), elle part chercher du travail à Belfort, sans en avertir ses parents. C'est un échec, de retour à la maison, elle y est accueillie durement par sa mère. Son père, plus compréhensif à son égard, meurt peu de temps après.

En 1912, elle quitte de nouveau la maison familiale, et se dirige vers Paris. Elle s'y lie d'amitié avec la famille Valette, dont elle épouse civilement le fils Louis en 1913. Le couple ne pourra avoir d'enfant. Les 17 années qui suivent sont marquées par un désir inassouvi de bonheur et d'amour, des souffrances croissantes, dues à l'infidélité de son mari, et par le rejet de Dieu et de la prière.

En 1930, prise de remords, elle contacte un prêtre, désireuse de rentrer dans le sein de l'Eglise. Elle habite alors le Perreux-sur-Marne, avec son époux.

Le 10 juillet, l'archevêché de Paris régularise la situation de son mariage vis-à-vis de l'Eglise (régularisation canonique). Sa conversion, radicale, survient peu après : alors qu'elle contemple dans l'église Saint-Saturnin de Nogent-sur-Marne un tableau représentant l'apparition du Christ à Marguerite-Marie, elle entend Notre-Seigneur lui parler, et se retrouve à genoux.

Elle est dès ce jour favorisée de visions, et de locutions intérieures, au cours desquelles elle s'entretient avec le Christ, qui l'appelle ma petite fille, d'où le nom de Filiola qui lui est donné.

Le Christ lui demande le sacrifice de sa personne : "Offre-toi comme victime de réparation pour l'Eglise souffrante et ses membres".

En 1933, au cours d'une Messe célébrée par son directeur spirituel, elle répond à cette demande et prononce son offrande. Elle souffre dès lors un vrai martyre intérieur. Jusqu'à la fin de sa vie, Filiola dénoncera les maux de l'Eglise qui lui sont révélés.

En 1960, conseillée par une amie religieuse du Carmel de Nogent-sur-Marne, elle remet ses écrits - qu'auparavant elle déchirait - à son nouveau confesseur, Franciscain de la Communauté de Fontenay-sous-Bois, en charge de la Fraternité de Tiers Ordre dont Filiola fait partie.

Après avoir travaillé quelque temps à Paris, sa santé l'oblige à rester à la maison, où elle passe désormais ses après-midi à écrire.

Le 6 juin 1975, le soir de la fête du Sacré-Cœur, Jésus lui fait don de son Cœur.

Ses souffrances s'aggravent, elle connaît pendant 10 jours (du 7 au 17 octobre) la nuit spirituelle. Le 19 février 1976, elle est hospitalisé à Bry-sur-Marne. Après un retour d'un mois à la maison, elle rentre de nouveau à l'hôpital, le 23 avril, et y meurt dans la nuit du 2 au 3 mai 1976

Chemin de Lumière

"Sous l'impulsion de son directeur spirituel, des extraits du Journal spirituel de Filiola ont paru dès 1975 dans un ouvrage qui porte pour titre Chemin de Lumière. D'autres extraits figurent dans L'Amour veut être aimé et Dans la Lumière de Jésus."

Ce livre et quelques autres écrits sont des moyens pour Filiola de faire connaître au monde les messages du ciel.

Les anges bâtissent l’Eglise de Lumière de Jésus-Christ

"Par ailleurs, et par bonheur, elle voyait aussi ceux qui bâtissaient ce que Jésus appelle l'Eglise de Lumière…

L'éclosion de l'Eglise de Lumière est sans doute ce que la Vierge Marie appelle "les Temps Nouveaux dans un de ses messages.

Filiola était prête à tout souffrir pour que cette Eglise de Lumière… accueille en son sein tous ses enfants perdus d'aujourd'hui.

Comme Marthe Robin…

Filiola vit d'avance la Nouvelle Pentecôte d'Amour, qui viendra après quelques purifications." Filiola reçut les stigmates du christ en croix.

C'est le signe, le miracle qui donne la preuve de la vérité du message.

L'eglise romaine ne sait pas ou ne veut pas lire les signes.

Elle ne reconnaît ni las stigmates, ni les voyants ni les apparitions ni les nouveaux prophètes. Elle ne reconnait que sa propre intelligence !

Les stigmatisés sont tous des anges : ils sont l'ange Fils de Dieu fait apparence d'hommes, ou encore l'ange Dieu la Mère et Mère de Dieu fait apparence de femme.

Comme le autres stigmatisés : Marie Julie Jahenny, Padre Pio, Marthe Robin, Soeur Faustine Georgio Bongiovanny et... combien d'autres.

Ils sont les auxiliaires de Jésus. Avec les stigmates, ils portent la souffrance de la croix et participent au salut du Monde.

Et pourtant ils sont deux

Message 5058 du 31 mai 1959 à filiola d’Amsterdam (Hollande) :

"Tout à coup, ce fut comme si l’Hostie éclatait. Une Figure en sortit, une Personne qui flottait. Quelqu’un. Son aspect était si sublime, il en émanait tant de Puissance, il en rayonnait tant de Majesté, que saisie de crainte, j’osais à peine regarder. Et tandis que je contemplais cet être unique, cet Être Unique, quelque chose d’intérieur me portait sans cesse à penser : Et pourtant ils sont deux, mais moi je n’en voyais qu’un. Tant que dura la vision dura l’avertissement : et pourtant, ils sont deux."

Dans l'hostie, Filiola voit Jésus. Normal ! Jésus est une seule personne.

Elle dit : "Et pourtant ils sont deux !"

Décodons.

La clé été donné dans plusieurs messages du forum : notreperenotremere : Marie est Co-rédemptrice.

Jésus est le Rédempteur: c'est lui qui sauve le monde par sa croix. Marie est co-Rédemptrice : elle sauve le monde avec Jésus : Dieu la Mère et Mère de Dieu accompagnait son Fils sur la croix. Elle était au pied de la croix et dès que le Christ en fut descendu, elle le prit dans ses bras : elle est co-rédemptrice du monde, par sa souffrance ne fait qu'un avec la souffrance de son Fils.

Filiola ne voit que Jésus dans l'hostie et pourtant, ils sont deux !

Le restaurateur ouvre la porte de Lumière

Extraits du message du 13 août 1975

"Leur Chef ouvre une porte formidable, comme en or, qui ouvre et qui conduit dans une Lumière de Lumière, plus éblouissante que mille soleils, qui est la Nouvelle Eglise de Lumière…" (13 août 1975, )

Le rejeton de David ouvrira la Porte du ciel. un ciel plus lumineux que celui de Fatima.

Le Restaurateur, l’Esprit Saint fait chair

Ci-dessous de extraits du message à Filiola du 18 février 2008 :

"Notre cher Restaurateur, vous êtes celui qui apporte la Nouvelle Eglise de Lumière que Jésus me chargeait de prophétiser… Les hommes n’ont jamais été aussi mauvais, pires qu’avant le déluge... Les accuse le 3ème secret de Fatima. La voyante d’Amsterdam vous a révélé, écrasé et rampant sous le poids de cette croix… mais que vous avez déjà redressé."

Décodons

- L'Eglise romaine est dirigéepar des hommes d'Eglise : Ils n'ont jamais été aussi mauvais. Pire qu'avant le déluge!

- Les accuse le 3ème secret de Fatima : ils ne l'ont jamais révélé et n'ont jamais consaré la Russie à son Immaculée Conception.

- Ils ont fait de l'Eglise de Jésus-Christ une religion avec leur dogme à eux. Ils ne sont plus l'Eglise de Jésus-Christ. - Ils vont disparaître avec l'Eglise romaine. comme le monde a disparu après le déluge.

- L'Eglise de Jésus- a besoin d'être restaurée : Elle deviendra la Nouvelle Eglise de Lumière

L’heure est arrivée

"Cette heure est maintenant arrivée… La Lumière que vous apportez est celle de plus de 1000 soleils que Jésus m’a fait révéler en son message sur la Nouvelle Eglise de Lumière… Dieu qui est l’Eternité créatrice - l’Eternel de la Bible - ne meurt jamais. Tout viendra de lui… Sa Grande Eglise de Lumière…ne révèle jamais que lui."

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens