Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 07:20

 

Le chapitre sur le soleil se termine ainsi : " Sa lumière éclaire sept parties de la lune".

La lune dépend du Soleil, mais sa course est différente parce qu'elle suit des lois différentes.

 

La première loi de la lune : la course de la lune

"Après cette première loi, je vis celle qui regarde le luminaire inférieur, qui s'appelle la lune, et dont l'orbite est comme l'orbite du ciel. C'est encore le vent qui pousse le char sur lequel il est monté, mais sa lumière lui est dispensée avec mesure." (Enoch 72, 1-2)

La lune a la même orbite que le soleil, et comme lui, est montée sur un char poussé par le vent céleste, mais la lumière lui vient du soleil avec mesure.

 "Chaque mois, son coucher et son lever varient, et ses jours sont comme les jours du soleil. Et quand sa lumière est pleine, elle contient sept parties du soleil."( id 72, 3)

Lever et coucher de la lune varient selon les mois. Sa lumière varie selon les jours lunaires ; elle est maxima le jour de pleine lune où elle reçoit du soleil sept parties de lumière.

"Elle se lève et prend sa course vers l'orient pendant trente jours. En ce temps, elle apparaît, et constitue le commencement du mois. Pendant trente jours, elle passe par la porte que franchit le soleil. Alors elle est presque invisible, en sorte qu'il ne paraît en elle aucune lumière, excepté la septième partie de sa lumière totale, chaque jour elle s'accroît d'une portion, mais se lève et se couche toujours avec le soleil. Quand le soleil se lève, la lune se lève avec lui, et en reçoit une faible portion de lumière. Dans cette nuit, le premier jour avant le jour de la lune, la lune se couche avec le soleil. Et pendant cette nuit, la lune est obscure, mais elle se lève avec la septième partie de sa lumière, en s'écartant du lever du soleil. Mais peu à peu elle s'éclaire jusqu'à ce que sa lumière soit complète. (id 72, 4-10) 

La lune se lève vers l'orient pendant 30 jours et passe par la porte que franchit le soleil : elle ne reçoit alors qu'une  partie de la lumière que lui envoie le soleil : C'est la nouvelle lune. La lune est obscure, mais elle s'écarte du lever du soleil, et peu à peu, elle en reçoit davantage de lumière jusqu'à la pleine lune.

   

Deuxième loi lunaire : les mois lunaires

"Alors je vis une autre loi, qui consiste dans la détermination des mois lunaires : Uriel, mon saint ange ne m'en laissa rien ignorer. J'ai donc tout écrit, dans la manière qu'il me l'a révélée. J'ai noté les mois, dans l'ordre qu'ils arrivent, l'apparition et les phases de la lune pendant quinze jours. J'ai écrit à quelle époque la lune perd complètement sa lumière, et à quelle époque elle jouit de tout son éclat." ( id 73, 1-4)

Hénok a noté, tous les mois, le jour de la nouvelle et de la pleine lune et pendant quinze jours les phases de la lune.

"En certains mois la lune avance seule, et pendant deux autres mois elle se couche avec le soleil par les deux portes qui se trouvent au milieu, c'est à dire par la troisième et la quatrième. Elle sort pendant sept jours et accomplit sa course."(id 5)

Quand le soleil passe par les portes 3 et 4, (cf. art.407) c'est à dire les mois d'équinoxe, 12 et 1, d'une part et 5 et 6,  d'autre part, la lune se couche avec le soleil. Les autres mois, elle avance seule.

"Puis elle se rapproche de la porte qu'a franchie le soleil, et pendant huit jours elle passe par la seconde porte ainsi que le soleil. Puis elle se rapproche de la porte qu'a franchie le soleil. Et pendant huit jours elle passe par la seconde porte, ainsi que le soleil."(id 6)

Pendant huit jours, la lune passe par la porte N°2 comme le soleil.

La suite du texte indique le numéro des portes par où passe la lune et des portes où passe en même temps le soleil, et se termine ainsi : Je vis donc leur position, ainsi que le lever et le coucher du soleil, suivant l'ordre des mois (id 73, 10).

J'ai seulement commenté le texte d'Enoch. C'est le commentaire d'une vision, donc d'une image. Dans cette vision les douze portes du ciel sont dans des alignements parallèles alors que dans d'autres visions, elles sont réparties aux quatre coins de l'horizon.

Enoch a une vision de l'espace non scientifique : elle est inspirée par les anges… à moins que les scientifiques ne soient aussi inspirés par les esprits du ciel !

 

Mois lunaires et mois solaires

Le chapitre 73, dans la traduction dont je dispose, passe du verset 10 au verset 1. Pour éviter des confusions dans les références, je dirai donc 73 b pour la fin du chapitre.

"Et dans ces jours, à chaque 5 années, on ajoutera 30 jours parce qu'ils sont en plus dans l'année solaire, et tous les jours qui appartiendront à une de ces 5 années seront au nombre de 364. Il y aura en plus 6 jours pour chacune d'elle, de manière à former un mois supplémentaire de 30 jours.

Le mois lunaire est plus court que le mois solaire. Du reste, c'est elle qui règle les années, de la manière qu'elles ne varient pas d'un seul jour et se composent de 364 jours. En 3 ans, il y a 1092 jours ; en 5 années 1820 ; en 8 années 2912 jours.

Quant aux années lunaires, 3 années lunaires comprennent 1062 jours ; 5 années, moins longues que celles du soleil de 50 jours, n'embrassent que 1770 jours, et 8 années lunaires comprennent 2832 jours.

Aussi 8 années lunaires sont elles plus courtes que 8 années solaires de 80 jours.

L'année se forme donc par  la course du soleil ou de la lune ; elle est donc, suivant qu'on se rapporte à l'un ou à l'autre de ces astres, ou plus longue, ou plus courte." (Enoch 73 b, 11-16)

L'ange Hénok est descendu du paradis comme une étoile tombée du firmament sous le nom d'Enoch : avec l'aide de l'ange Uriel, Hénok a tout compris du firmament en un instant, mais Enoch doit raisonner longuement pour le faire (un peu) comprendre aux hommes.

Pourtant, le Livre apocryphe d'Enoch établit un calendrier universel avec autant de précision que la Genèse canonique à établi le calendrier des origines (cf. art. 402).

Troublant !

Pas pour celui qui a compris qu'Hénok est le scribe envoyé par le Seigneur.

 

Enoch, scribe de la bible canonique et des apocryphes

Le Seigneur dit à Hénok : "Ecoute, écoute sans crainte, ô juste Enoch, ô scribe de justice, approche et écoute ma voix." (Enoch 15, 1).

Hénok a écouté le Seigneur, et en bon scribe, il a écrit ce que le Seigneur lui a dit.

Le Seigneur lui a tout révélé et il a tout écrit en de nombreux livres canoniques et apocryphes. Il a écrit la Genèse et le Livre d'Enoch : les recoupements possibles sont très nombreux.

Pas de quoi se troubler !

Ceux qui ne l'ont pas compris s'égarent. Jésus en a instruit Judas dans son Evangile : "Voilà je t'ai révélé les mystères du Royaume, et je t'ai instruit sur l'égarement des étoiles" (Ev. Judas 43) (cf. art 401). Il l'a dit aussi dans les évangiles canoniques : "Quand il viendra (l'Esprit de Vérité), il dénoncera l'erreur du monde sur le péché, sur le bon droit, et sur la condamnation. Il montrera où est le péché, car on ne croit pas en moi…" (Jn 16, 8-9)

Pour les successeurs des apôtres, les apocryphes ne sont que des histoires. Cela n'est pas grave, car c'est "le grand Esprit invisible" qui dirige le monde. C'est lui l'Esprit, le souffle, le vent qui pousse les chars portant les luminaires.

Ces histoires ne sont que des symboles : Dieu est Esprit : Dieu est souffle, Dieu est vent et "le vent souffle où il veut" a dit Jésus à Nicodème (Jn 3, 8).   

 

A la semaine prochaine.

Le laboureur te salue.    

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens