Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 06:47

J'ai envoyé samedi 18 février 2012 l'article 603 au prêtre qui officiait lors des obsèques de Chantal.

Je l'ai évidemment accompagné d'une lettre.

Nous sommes lundi 20 février. Il ne la pas encore reçue.

En voici le texte :

 

Monsieur le Curé,

 

Lors des obsèques de ma filleule, je vous ai accusé à tort de m'avoir retiré le micro. Ce n'est pas vous qui me l'avez retiré, c'est le Seigneur.

Pour comprendre ce qui s'est passé, il vous faudra attendre quelques semaines.


Je l'explique dans l'article 603 que j'ai publié ce jour même sur Internet

Duneufdanslabible.Over-blog.com

Je le joint à ce courrier : il renvoie à l'article 511 qui est une lecture de l'Apocalypse de Jean.

La lecture en est difficile.

 

Le problème nous dépasse tous les deux, mais s'il vous pose question, vous aurez la réponse en la cherchant. S'il ne vous pose pas question, vous n'aurez pas de réponse.

 

Ce texte n'est pas confidentiel.  Il est paru dès le lendemain des obsèques et vous êtes libre d'en faire l'usage que vous voulez.

Dès lundi, j'en ferai part à mon épouse et à mes enfants : ils sont très éprouvés et il me tarde de m'expliquer.

 

Il devait en être ainsi. La volonté de Dieu est toujours faite. Pas la nôtre ! C'est pourquoi, je ne regrette rien et ne vous présente pas d'excuses. Par contre,  je vous assure de toute la considération que j'ai pour le prêtre qui a tout sacrifié à Jésus.  Je fais la différence entre le prêtre dévoué à Dieu et l'infaillible hiérarchie de l'Eglise, qui ne sait plus à quel saint se vouer. En disant Monsieur le Curé, c'est à l'administrateur que je m'adresse.

 

Maintenant. je m'adresse au prêtre. Vous avez tout abandonné pour annoncer la bonne nouvelle du Christ. Et vous le faites.

Soyez assuré de notre fraternité dans le Seigneur et de notre unité dans la Trinité.

 

René George

 

 

N.B. Bien entendu, je suis à votre entière disposition pour tout échange si vous le désirez. Ce n'est pas le hasard qui nous a mis sur le même chemin. Le hasard n'existe pas, seule la Providence divine. Mais, si cela n'est pas votre souhait, oubliez tout. Je n'en parlerai plus.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens