Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 08:03

 

 

Les articles 402 et 424 ont été consacrés au calendrier biblique. Les articles 417, 418 et 429 au calendrier universel d'Hénok. Je n'y reviendrai pas.

 

Hénok le maître de tous les scientifiques

Hénok est un historien-prophète. Il est aussi un scientifique-prophète.

Il est le maître de tous les astronomes. Elevé de terre, il s'est installé à la porte du ciel, et d'un tel observatoire, il a tout vu et tout compris en un instant de l'histoire de l'astronomie et de toutes les sciences.

Du ciel, il en a surveillé les douze portes, et à travers elles, il a observé le passage régulier du luminaire du jour, le soleil (Enoch  ch 71), et du luminaire de la nuit, la lune (Enoch  ch 72). Il en déduit les lois mathématiques qui les animent.

 

Le calendrier universel

Le calendrier universel est la conséquence de ces observations et de ces déductions.

Hénok  a déduit de ces observations l'existence de jours solaires, de jours lunaires et d'années sidérales.

Soleil, lune et étoiles ont des rythmes propres sans lien entre eux.

Le calendrier est un compromis entre toutes ces données qui en plus doit respecter les saisons.

Hénok jugea que le meilleurs compromis consistait en un mois de trente jours et une année de douze mois, avec un ajout de quatre jours supplémentaires tous les ans, et un mois supplémentaire tous les cinq ans.

La base 6 convenait le mieux à un tel système :

- 6 fois 4 soit 24 heures

- 6 fois 2 soit  12 mois

- 6 fois 10 soit 60 minutes.

Il utilisa la base six dans son calendrier.

Le soleil et la lune intervenait dans le temps terrestre, Hénok définit un jour soli-lunaire.

 

Hénok descendit du ciel pour expliquer tout cela à son fils Mathusalem et à sa descendance. Il remonta au ciel et en redescendit sous les  noms de Méton et d' Euctonon pour mieux expliquer son calendrier aux hommes devenus capables de comprendre.

 

L' anges Méton

L'ange Méton est un cas très particulier. Sa première apparition se fit sur scène en l'an 414 avant Jésus Christ. L'ange Hénok-Méton jouait le rôle de Méton dans  "Les Oiseaux", la pièce d'Aristophane. Et Pisthetaeros ne comprenait rien à son discours. J'ai reproduit la scène dans l'article 417. Je n'y reviens pas.

Je n'ai pas lu en entier "Les Oiseaux". Ceux qui l'ont lu comprendront mieux son contenu après avoir consulté : http://www.louisg.net/cycle_meton.htm

Louis  Coquillon, l'auteur du site,  a étudié les calendriers de tous les temps et de toutes les religions. Il m'a très aimablement autorisé à utiliser ses travaux. Il a  éclairé ma lanterne. Qu'il en soit remercié !

Sept siècle plus tard, L'ange Hénok est redescendu sur terre sous le même nom de Meton pour parfaire son calendrier.

Il a expliqué son fameux cycle de Méton, la grande année de dix-neuf ans qui font 235 lunaisons, le cycle de 6940 jours. Je n'y reviens pas (cf. art 417). Louis Coquillon l'explique mieux que moi. Vous pouvez utiliser le lien ci-dessus signalé. 

Kidinnu, dans les années 300 après J.C. a peaufiné les explications du calendrier. Un homme ou un ange ? Peu importe s'il est un homme, c'est un homme inspiré. De toutes façons, il est devenu un ange en mourant.

 

L'ange Eucténon

Méton est reconnu comme géomètre et Eucténon, son alter-ego, comme astronome. Tous deux ont, sur la lune, un nom de cratère très proche l'un de l'autre, et  - ce n'est pas le hasard - le cratère de Méton est dans l'obscurité jusqu'au dix-neuvième jour après la nouvelle lune : elle ne devient visible de la terre qu'après.

Méton et Eucténon sont les anges témoins du Seigneur et de son œuvre.

Ne seraient-ils pas des jumeaux ? Comme les larrons, comme Thomas et Judas ? (cf. art. 523)

                                                                                                                             

Le calendrier d'Hénok est universel

Le calendrier d'Hénok est  le plus simple, le plus précis et le plus juste.

S'il est compliqué de transposer ce calendrier en calendrier grégorien, juif, musulman ou autre, ce n'est pas la faute d'Hénok, c'est la faute de tous romains juifs, musulmans et autres qui ont inventé  les autres calendriers.

Revenir aux sources et utiliser tous le calendrier des origines serait pour tous les hommes un signe fort d'unité.

 

Dernier article

Avec ce nouvel appel au retour aux sources, se termine la publication hebdomadaire du vendredi sur ce blog.

Je ne le ferme pas pour autant.

Ce qu'il deviendra, je n'en sais rien : l'avenir appartient à Dieu.

Je fais seulement des projets ; ils ne se réalisent jamais selon le plan que j'ai établi. Je les exprime quand même : laisser le blog ouvert et répondre aux commentaires ;  éventuellement écrire un jour ou l'autre l' article que l'Esprit m'y insciterait à publier..

 

Trois ans

J'ai ouvert ce blog le vendredi précédent la Pentecôte 2008.

Je publie ce dernier article le vendredi 3 juin qui précède la Pentecôte 2011. En effet, la Pentecôte est 50 jours après Pâque, et tombe  cette année, le mercredi 8 Juin.

 

Finalement, qui est vraiment Hénok ?

Le problème de l'identité d'Hénok est le même que celui de l'identité de Jésus.

Pour ceux qui croient en l'homme, Hénok, comme Jésus, est un homme.

Pour ceux qui croient en Dieu, Hénok, comme Jésus, est  un Dieu.

Pour ceux qui croient à la Trinité, Hénok, comme Jésus, est  une personne de la Trinité.

Pour ceux qui croient aux anges, Hénok, comme Jésus, est  un ange.

Pour ceux qui ne croient à rien, Hénok, comme Jésus n'est rien.

 

Quant à ceux qui ne se posent pas de questions, ils n'auront pas de réponse.


A la prochaine.

Le laboureur te salue : il tire sa révérence.

 

                                                                  Publié  sur le Net

à Nancy le vendredi 3 juin 201

René George

 

 

                                                                                                                                 

                                                                                                              

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Bertrand Pépin 13/02/2012 13:41

vois les enseignements de Bertrand Pépin .. tutrouveras sur Google..

Bertrand Pépin 13/02/2012 13:39

le calendrier d'Hénoch ch; 92 du livre d'Hénoch....Sophia Pistis== Jésus...

Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens