Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 06:52

 

Les livres Apocryphes ! Des livres cachés ou des livres condamnés ?

Apocryphe veut dire caché. Les livres Apocryphes sont des textes bibliques comme les autres, mais ils ont été jugés, par des hommes, insuffisants pour mériter le titre de canoniques pour leur religion.

Ainsi certains livres de la Bible ont été classés canoniques par les uns et apocryphes par les autres. Ceux-là ne méritent pas leur nom, car ils n'ont jamais été cachés.

Au contraire ceux, que personne n'a voulu reconnaître méritent le nom d'apocryphe. Ils le méritaient, mais ne le méritent plus, car ils ont été retrouvés, les uns en Egypte, les autres aux bords de la mer morte.

Les religions les appellent encore apocryphes parce qu'elles les ont condamnés et continuent à les condamner. Elles voudraient les garder cachés, et,  pour les garder cachés, elles condamnent ceux qui s'y intéressent.

Dieu se révèle dans la Bible, dans toute la Bible. Ceux qui cherchent à le connaître ont été appelés "gnostiques". Toutes les religions les ont condamnés pour hérésie, et ont condamné avec eux la recherche de la connaissance de Dieu, la "Gnose".

Au deuxième siècle, Irénée à Lyon et Pie premier à Rome ont condamné la "gnose". Aujourd'hui les papes condamnent la gnose.

 

Dieu se révèle par des Ecritures codées

Seul, l'homme est incapable de connaître Dieu. Il peut seulement en avoir une approche par ses œuvres et par  la raison.

Dieu se révèle à l'homme par les Ecritures, par la Bible. La Bible est un livre codé, le Livre aux sept sceaux" (cf. art 276). La clé du code se trouve dans l'Apocalypse (cf. art. 504).  La clé est elle même codée, et le code de cette clé se trouve dans les Ecritures canoniques ou apocryphes.

Ceux qui condamnent les apocryphes ne peuvent pas trouver la clé et ne peuvent pas comprendre la Bible aussi bien que ceux qui ont cherché la clé au bon endroit, dans les apocryphes.

L’Eglise romaine refuse de rouvrir le procès des livres cachés, maintenant qu’ils sont décachés. C’est un fait indiscutablement nouveau.

Toute justice humaine prévoit la révision d’un procès en cas de fait nouveau. L’Eglise romaine n’applique pas la justice humaine. Elle est au dessus de la justice humaine, parce que, mandatée par Dieu. Pierre a été mandaté par le Seigneur. A peine l’eût-il fait chef de son Eglise, Jésus disait à Pierre : « Passe-derrière, Satan, tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu «  (Mt, 4,10)

 

Classer pour s'y retrouver

Les apocryphes sont très nombreux, et sans doute pas encore tous redécouverts. Ils ne sont pas tous utilisables puisque certains ne sont pas encore traduits. On peut se faire une idée de leur diversité, en consultant  le site :

http://religions.free.fr/2400_apocryphes/2400 _apocryphes/2401_liste_apocr.html

Pour les étudier et les comprendre à la lumière des dernières  découvertes, il faudra des générations et des générations de scribes et d'exégètes.

Hénok, l'Esprit de Dieu fait homme, m'a suggéré quelques pistes, et le peu que j'ai compris, je l'écris comme je le comprends. Hénok m'a choisi pour cela. (cf. présentation de ce blog)

Cela va réjouir les uns et faire hurler les autres.  Tellement c'est énorme !

Le titre des apocryphe s suggèrent parfois le nom ou la qualité de celui qui les a écrits. Ce titre est souvent codé.

Je grouperai les apocryphes en phylum de la façon suivante :

- Apocryphes concernant Dieu le Père, tels "Le grand Esprit invisible"," Le discours parfait", l'Antiquos logos

- Apocryphes concernant la création, tels "Le Livre d'Enoch", le"Traité des origines du monde ou"l'Hypostase des archontes ».

- Apocryphes concernant la lignée des hommes de la première descendance de l'ange Eve-Marie (cf. art. 305), tels "la Paraphase de Seth", "le deuxième traité de Seth par le pseudo Jean".

- Apocryphes concernant la lignée des géants de la deuxième descendance de l'ange Eve-Marie, tel le "Pistis Sophia"

- Apocryphes écrits par Hénok et concernant les autres religions ou philosophies, tels « l’ogdoade et l’Ennéade » et  « l’Evangile de Barnabé »

- Apocryphes concernant les auxiliaires du Seigneur : ils sont très nombreux, tels l'Evangile de Judas", " le Protévangile de Jacques",l'Evangile de Thomas", "l'apocalypse de Moïse","l'apocalypse d'Esdras", "l'Evangile de Marie Madeleine, "la Dormition de Marie par le pseudo Jean », « Les actes de Pierre »,   « l’Apocryphon de Jean »…

 

Décrypter les apocryphes

Nombreux sont les apocryphes ; beaucoup ont été retrouvés ; quelques-uns sont traduits en Français et accessibles sur Internet ; très peu ont été décryptés.

Décrypter, c’est décacher ; c’est rendre compréhensible ce qui ne l’est pas.

C’est dire l’énorme travail à accomplir. Il y faudra des générations de scribes et d’exégètes.

J’ai lu, relu et commencé le décryptage de l’Evangile de Judas, du Livre d’Enoch, et de l’Apocalypse ; j’ai survolé quelques apocryphes, et entrevu la clé pour en décoder certains passages.

Disciple discipliné, choisi comme scribe, j’écrirai le peu que j’ai compris, laissant l’Esprit d’Hénok guider ma main.

Cela va faire l’objet de plusieurs articles.

J’enchaîne par le premier.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens