Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 07:00

 

Qu'est-ce qu'un prophète ?

Le prophète est, dans son sens premier, un homme qui parle au nom de Dieu, et dans un sens second, un homme qui annonce l'avenir. Un prophète est un envoyé du Seigneur pour transmettre aux hommes un message concernant le futur. Il établit les Ecritures.

 

Le scribe est le contraire d'un prophète

Le scribe, dans le judaïsme, est un homme qui copie les Ecritures, et les commente pour le peuple.

 

Le prophète annonce un message nouveau, le scribe commente un message passé. Tout le contraire !

Le prophète a des visions d'avenir, et le scribe explique après coup ce qu'il en comprend.

 

Hénok, prophète et scribe

Hénok est l'ange qu'est devenu Enosh en mourant. Du ciel, il est descendu, envoyé par le Seigneur avec un message qu'il transmettra sans le déformer, parce qu'il est ange parfait.

Au ciel, Hénok a tout vu et tout compris du monde de l'Esprit. Le Seigneur des esprits, lui-même, lui a fait entendre sa voix : "Alors s'adressant à moi, il me parla ainsi : Ecoute, écoute sans crainte, ô juste Enoch, ô scribe de justice, approche et écoute ma voix." (Enoch 15, 1).

Bien informé l'ange Hénok est envoyé par le Seigneur  comme messager, porteur d'un message incompréhensible aux oreilles charnelles des terrestres. C'est pourquoi le Seigneur choisit comme messager, un scribe capable d'expliquer son message : "Le Seigneur me dit : Hénok, scribe de Justice, Va dire aux vigilants du ciel… " (Enoch 12,5). Hénok a une triple mission : aller, dire et expliquer. "Explique toutes ces choses à ton fils Mathusala ; annonce à tous tes enfants…"(Enoch 80,7).

C'est parce il est un ange qu'Enoch peut assumer deux fonctions contradictoires pour les hommes : messager qui concerne le futur et scribe qui concerne le passé. Pour les anges, le temps terrestre n'existe pas. et il n'y a jamais d'anachronisme pour les anges.

 

La connaissance des mystères

L'ange Uriel dit à Hénok : "O Enoch, regarde ce livre qui est descendu des cieux: lis ce qui est contenu et cherche à comprendre tout ce qu'il contient. Alors j'aperçus tout ce qui venait du ciel et je compris tout ce qui était écrit dans le livre. En le lisant, je connus toutes les œuvres des hommes ; toutes les œuvres des enfants de la chair, depuis le commencement jusqu'à la fin." (Enoch 80, 1-2)

Texte plein de mystères ! Texte expliquant tous les mystères ! A condition de le comprendre.

Tout mystère disparaît pour celui qui reconnaît en Enoch un ange. Les anges vivent dans le temps divin, l'éternel présent. Ainsi, en un seul instant, Henok, élevé au ciel, a vu et compris le ciel et la terre que lui explique l'ange Uriel.

En même temps, Hénok voit tout ce qui s'est passé, tout ce qui se passe et tout ce qui se passera sur terre.

En même temps Hénok descend sur terre, écrit tous les livres de la Bible, canoniques et apocryphes.

En même temps, il remonte au ciel, et lit la Bible qu'il a écrite sur la terre, le livre que lui tend l'ange Uriel.

Où est le mystère ? Il n'y a plus de mystère ! A la place du mystère, il y a la connaissance.

 

L'égarement des hommes

Les hommes n'ont pas compris, ne comprennent pas, et n'ont pas envie de comprendre. Ils aiment les mystères qui les bercent et n'ont pas envie de savoir. Normal pour les brebis du troupeau catholique qui croient depuis leur tendre enfance "ce que l'Eglise croit et enseigne" (Acte de foi) ! Moins normal pour les bergers, les hommes qui établissent ce que les brebis doivent croire. Ils sont convaincus d'avoir reçu le monopole de la vérité et du salut : la vérité révélée dans les seuls livres canoniques dont ils ont eux-mêmes établi la liste, et le salut par le seul baptême  valable, celui qu'ils administrent. Ils ont voté l'infaillibilité de leur chef, et proclament hérétique celui qui ose contester.

L'autorité des bergers est légitime : elle leur vient de Jésus sans aucune ambiguïté (Jn 21, 17). Mais le même Jésus a dit : "J'aurais encore beaucoup de chose à vous dire" (Jn 16, 12). Il a aussi parlé de l'erreur des hommes : "car on ne croit pas en moi." (Jn 16, 8-9). On ne croit pas en Jésus Dieu, Homme parfait et Ange du Seigneur, avec un corps parfait, un corps esprit (Ph 3, 17).

Le même Jésus parle, dans l'Evangile de Judas, de " l'égarement des étoiles" (Ev Judas 46).

Les hommes s'égarent en préférant le mystère à la connaissance. Si Dieu se révèle dans les Ecritures, c'est pour se faire connaître, pas pour nous laisser dans le mystère.

Pour l'Eglise, l'enlèvement d'Hénok, n'est qu'un mystère de plus !

 

A la semaine prochaine.

Le laboureur te salue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Rivera 24/10/2010 10:58


vous avez dit que vous avez reçu un message venant d'une personne qui allait décéder et qui disait ce que j'attend de vous c'est l'évangile... Comment faut-il faire? Est-ce que nous sommes tous
capables de transmettre l'évangile ? Merci et que Dieu vous Benisse parce que vous nous aidez à comprendre des choses que je n'arrive pas a comprendre.


Le Laboureur 25/10/2010 14:46



Faire connaître l'Evangile  n'est pas vouloir remplir les églises.


Les Eglises n'ont pas à faire de prosélytisme. L'Eglise ne doit pas se réjouir d'avoir "converti " un membre d'une autre religion. Si un musulman demande le
baptême, que l'Eglise lui administre, mais dans la discrétion.


Tout homme doit faire connaître la Parole de Dieu s'il l'a connait, et tout homme fait la volonté de Dieu s'il va au devant des autres et aime son prochain.


Le bon samaritain a transmis le message de Dieu. Le lévite et le prêtre n'ont pas fait preuve d'amour ; ils n'ont pas annoncer le message de Dieu.


Tout homme, chrétien ou non, qui aime son prochain, va vers lui et fait preuve de compassion est disciple de Jésus.


Jésus a bâti son Eglise sur des hommes, sur Pierre en particulier :  il a partagé son pouvoir avec lui. Les successeurs de Pierre sont des hommes
et ont droit à l'erreur. De l'Eglise du Christ, ils ont fait une religion, parmi d'autres. Ils ont cru recevoir le monopole de la Parole et de la vérité. De Jésus, ils ont fait le Dieu des
Chrétiens. Jésus est le Dieu de tous et tous ceux qui le connaissent  peuvent et doivent annoncer sa Parole, simplement en aimant. 


 



Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens