Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 07:08

 

Pour consulter et imprimer le texte complet  du livre d'Enoch cherchez sur Internet :


 http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Apocryphes/Henoch/Table.html


La vie de Judas dans différents éons

L'Evangile de Judas nous a permis de comprendre la vie de son auteur dans les différents éons qu'il a traversés. Dans l'éon des patriarches, l'homme Juda est le quatrième fils de Jacob et de Léa. A sa mort, comme le croient les chrétiens, il devient fils de Dieu. L'Evangile de Judas nous apprend comment il est monté au ciel : il est monté ange dans l'éon paradis, et étoile dans l'éon firmament.

Dans l'éon de la création, l'ange Judas est descendu du paradis comme une étoile tombée du firmament, sous le nom de Caïn. Caïn est fils de Dieu, tombé du ciel et a pris un corps dans le sein d'Eve. (Comme Abel. Comme Jésus !)

Remonté au ciel, l'ange Judas-Caïn (cf art 303) en est redescendu dans l'éon de Jésus incarné, sous le nom de Judas, avec pour mission de trahir Jésus.

L'ange Judas-Caïn  est remonté au ciel, et en est redescendu dans l'éon d'Irénée, pour écrire "le compte rendu secret de la révélation faite par Jésus en dialoguant avec Judas Iscariote", et pour expliquer qu'il avait débarrassé l'Ange Jésus de son enveloppe charnelle.

Cette histoire racontée dans l'Evangile de Judas n'est que baliverne aux yeux des hommes responsables de l'Eglise : ils la considèrent comme la Parole de Dieu non raisonnable, et ils ont refusé de l'intégrer dans la liste des livres canoniques.

Ils ont par contre reconnu dans l'épître de Jude la Parole raisonnable de Dieu et l'on intégré dans leur Bible.

Judas ne parle pas d'Hénok dans son Evangile ; Jude l'évoque dans son épître. Que dit il ?

L'épître de Jude, Parole de Dieu

"Moi Jude, serviteur de Jésus Christ et frère de Jacques, je m'adresse à vous les appelés…"(Jude 1)

Les appelés sont les apôtres choisis et appelés  individuellement par Jésus.

"J'étais bien décidé à vous écrire au sujet du salut qui nous est commun ; or me voici forcé de vous écrire… Car il s'est infiltré parmi vous des individus que l'Ecriture condamne depuis longtemps pour ce qu'ils font, des impies qui confondent la grâce de notre Dieu avec le droit de se livrer à la débauche."(id 3-4)

Les individus condamnés depuis longtemps par l'Ecriture sont les géants de la Genèse, ces anges descendus du ciel qui ont forniqué avec les filles des hommes. Le Seigneur les a condamnés et anéantis par le déluge. Ils avaient confondu la grâce de Dieu  et le droit à la débauche : "Les fils de Dieu virent que les filles d'homme étaient belles et ils prirent pour femmes celles de leur choix."(Gn 6, 2). Aujourd'hui, comme au temps de Jude, il se trouve des individus, parmi les appelés, impies et condamnés depuis la Genèse : ce sont les évêques pédophiles. Il y en a toujours eu dans le secret des alcôves, mais le scandale éclate aujourd'hui révélé par les médias. Jésus avait prévenu : "Tout ce qui est caché sera connu " (Mt 10, 26).

Jude précise : "Quant aux anges qui ne se sont pas maintenu dans la dignité, mais ont quitté la demeure qui était la leur, le Seigneur les maintient éternellement enchaînés dans l'obscurité en vue du jugement " (Jude 6).

Les anges ont quitté le ciel, ne se sont pas maintenus dans la dignité d'anges en prenant femmes, et le Seigneur les maintiendra enchaînés dans l'obscurité des enfers.

Jude tient le même discours que Judas dans son évangile à propos des apôtres fornicateurs.  Les apôtres y ont vu des prêtres qui "sacrifient leurs propres enfants, d'autres leurs femmes et font assaut de louange et de 'humilité; certains couchent avec des hommes"( Ev Judas 38).

Les anges décrits par Jude sont les géants dont parle la Genèse et les prêtres fornicateurs de l'Evangile de Judas.

Jude et Judas parle le même langage. Normal puisque Jude et Judas sont un seul et même ange (cf. art. 311). Pourtant, les hommes responsables de l'Eglise font la distinction entre Jude qui écrit la Parole de Dieu et Judas qui raconte des histoires.

Judas ne parle pas d'Hénok, mais Jude et la Genèse l'évoquent.

Hénok dans l'épître de Jude

"Ces individus sont l'écueil de vos agapes, ils s'empiffrent sans pudeur… arbres… sans fruit… astres errants, pour lesquels est réservée à jamais l'obscurité des ténèbres. C'est encore pour eux qu'a prophétisé Hénok, le septième patriarche depuis Adam qui disait : Voici que le Seigneur, avec ses saints anges… vient siéger pour le jugement universel… des pécheurs impies". (Jude, 12-15)

Jude évoque Hénok qui prophétise le jugement, par le Seigneur et ses anges, des individus impies, ces arbres sans fruit, ces étoiles tombées du ciel, ces géants pour lesquels est réservée l'obscurité des enfers.

Hénok dans la Genèse

La Genèse parle déjà d'Hénok dans les chapitres 4 et 5 de la Genèse :

 

"Caïn connut sa femme, elle devint enceinte et enfanta Hénok."(Gn 4, 17)

"Le jour où Dieu créa l'homme, il le fit à la ressemblance de Dieu… Seth vécut cent cinq ans et engendra Enosh… Enosh…engendra Qenam… Yered… engendra Hénok…  Henok engendra Metoushela ... Ayant suivi les voies de Dieu, il disparut car Dieu l'avait enlevé. " (Gn 5, 1, et 5, 6-24)

Nous avons rassemblé ce qu'elle en dit (Gn 4, 17-18) et (Gn 5, 11) dans le tableau de la double descendance d'Eve (cf. art.306) :

 

 

Adam        X          Eve            X          Le Seigneur

                                                                  ↓                 ↓

Seth                       Caïn et Abel

                                                               Enosh                    Hénok   

Qenan                  

                                                               Mahalabel

                                                               Yered                     Irad

                                                               Hénok                    Mehouyaël

                                                               Methoushela        Metoushalem

                                                               Lamek                    Lamek

                                                               Noé           

                                  

Dans la colonne de gauche, Hénok est le fils d'Yered et des hommes, dans celle de droite il est le père d'Irad et des géants.


Un seul Hénok

Enoch est nommé trois fois dans le texte : deux fois comme homme, sous les noms d'Enosh et Hénok  et une fois comme géant, sous le nom d'Hénok. Il n'y a qu'un seul Hénok (cf. art.306). Judas dans son Evangile nous a fait comprendre la vie qu'il a vécue dans différents éons, sous des noms différents. Hénok a aussi vécu dans des éons différents, sous des noms différents.

Enosh est un homme, fils de Seth le propre fils d'Adam et d'Eve la charnelle. A sa mort, l'homme Enosh a donné naissance à l'ange Hénok dans l'éon paradis, et à l'étoile Hénok dans l'éon firmament. L'Ange-étoile Hénok est tombé du ciel : il a été envoyé par le Seigneur dans l'éon des géants.

Il n'y a qu'un Hénok, mais il a une double ascendance : il est fils de l'homme par le couple Eve-Adam et fils de Dieu par le couple Eve le Seigneur :

 

Adam        X   Eve  X  Le Seigneur

                                        

              ↓          

                                                         

                                                                        Seth         Caïn

 

                                                                   

                                                     

    

         Enosh-Hénok

 

Comme Jésus, Hénok est fils de l'homme par Seth, " qu'on appelle le Christ " (Ev Judas 52), fils d'Adam et d'Eve.  Il est fils de Dieu par Caïn, fils d'Eve avec le Seigneur.

Issu de ce double couple, il est issu du Royaume de Barbélô (cf. art. 322). Comme Jésus !

 

Hénok  rescapé du Royaume de Barbélô

Tous ceux dont les  noms sont mentionnés dans les deux colonnes du tableau de la double descendance d'Eve, sont comme Jésus et Hénok, fils de l'homme par Adam, et fils du Seigneur par Caïn. Ils sont tous issus du Royaume de Barbélô. Aucun ne survivra au déluge, hormis Jésus,  Noé, sa femme, ses fils et ses belles filles. Aucun sauf Hénok, parce qu'il fut enlevé par le Seigneur : " Ayant suivi les voies du Seigneur, il disparut car Dieu l'avait enlevé"(Gn 5, 24).

 

Le Livre d'Hénok devenu le Livre Enoch

Désormais, il est facile de comprendre la présentation d'Hénok par lui-même dans le premier chapitre de son Livre : il est descendu du ciel pour nous expliquer le ciel où il est monté après son enlèvement. 

"Voici les paroles d'Enoch… Un homme juste qui marchait devant le Seigneur quand ses yeux furent ouverts, et qu'il eut contemplé une sainte vision dans les cieux, parla, et il prononça : Voici ce que me montrèrent les anges. Ces anges me révélèrent toutes choses et me donnèrent l'intelligence de ce que j'avais vu qui ne devait point avoir lieu dans cette génération, mais dans une génération éloignée pour le bien des élus. C'est par eux que je pus parler et converser avec celui qui dut quitter un jour sa céleste demeure, le Saint et le Tout-Puissant, le Seigneur de ce monde." (id 1,3)

Enoch est un homme juste, la Genèse ajoute qu'il a suivi les voies du Seigneur : "Ayant suivi les voies de Dieu, il fut enlevé…" (Gn 5, 24). Il fut enlevé, et cela lui permit d'avoir une vision des cieux, et de révéler ce que lui montrèrent et expliquèrent les anges.

Enoch savait que son livre n'intéresserait personne avant longtemps, puisqu'il a vu ce "qui ne devait point avoir lieu dans cette génération, mais dans une génération éloignée pour le bien des élus".

Enoch est de l'éon de la création et ce qu'il a vu se réalisera dans un autre éon : celui de la rédemption.

Enoch a parlé avec Jésus lui-même, avec l'Ange Jésus descendu sur terre pour sauver les hommes, "celui qui dut quitter un jour sa céleste demeure, le Saint et le Tout-Puissant, le Seigneur de ce monde".

Hénok, au ciel, vit hors du temps terrestre : il a vu au ciel celui qui en descendra.

 

A la semaine prochaine.

Le laboureur te salue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens