Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 07:36

L'Assomption de Marie est semblable à l'Ascension de son Fils

Pour l'Eglise d'hier et  d'aujourd'hui, la gloire de Jésus est liée à sa Résurrection et à son Ascension dans le ciel avec  son corps de chair. La gloire de Marie, mère de Jésus, est liée à celle de son Fils ; elle doit donc, elle aussi, monter au ciel avec son corps de chair. La montée au ciel de Marie avec son corps de chair n'est mentionnée nulle part dans les Ecritures, mais la tradition a permis de faire de cette croyance un dogme de l'Eglise romaine. L'enseignement de Paul n'a pas été retenu : "Ce qui est périssable n'a point part au monde impérissable" (1 Co. 15,30).

Marie a participé à la gloire de son Fils et elle est montée au ciel dans les mêmes conditions que lui : tous deux ont rejoint le monde de l'Esprit avec un corps esprit.

Croire à l'Assomption de Marie au ciel avec son corps de chair est incohérent. On peut croire à l'impossible, car Dieu est Tout-Puissant ; on ne peut pas croire à l'incohérence, car Dieu est Intelligence.

La foi en l'Assomption de Marie avec son corps de chair est contraire à la cohérence, contraire à la parole de Paul, contraire aux Ecritures, contraire à la Parole de Dieu !

 

La Gloire de Marie

Les hommes ont jugé que Marie avait droit à la même gloire que son Fils. Son Assomption devait être la même que l'Ascension de son Fils. Elle l'est ! Mais pas comme les hommes le pensaient. Jésus est monté au ciel avec un corps esprit, parfait dès sa naissance : Marie est aussi montée au ciel avec un corps devenu parfait à sa mort par la mort de son Fils. Là, n'est pas sa gloire. La gloire de Marie n'est pas non plus d'avoir accepté d'être la servante du Seigneur le jour de l'Annonciation. Jésus a dit : "Quand vous aurez fait tout ce que Dieu vous a demandé, dites-vous : nous sommes des serviteurs quelconques : nous n'avons fait que notre devoir "(Luc 17, 10). Marie est la servante du Seigneur : elle n'a fait que son devoir.

La gloire d'être à la droite et à la gauche de Jésus dans son Royaume a été refusée à Jacques et à Jean, (Marc 10, 35-40) et accordée aux larrons sur le calvaire. (cf. art. 240) La gloire de Jésus est d'avoir sauvé le monde sur la croix ; la gloire des larrons est d'avoir été crucifié à gauche et à droite de Jésus ; la gloire de Marie est d'avoir été au pied de la croix de son Fils.

Marie a sûrement mérité sa gloire, mais ce ne sont ni ses mérites, ni ses souffrances qui lui ont valu la gloire. Elle entre dans la gloire parce qu'elle a été choisie et"Comblée de grâce" par Dieu. Gabriel lui a dit : "Tu as trouvé grâce auprès de Dieu". (Luc 1, 28-30)

 

L'Assomption de Marie

Jésus, Fils de Dieu et Ange envoyé du ciel, est remonté au ciel, pendant qu'il abandonnait son corps de Fils de l'homme sur terre, comme l'abandonnait aussi le Père.(cf. art. 232) Marie a aussi abandonné son corps de chair sur terre, et est montée au ciel avec un corps spirituel, comme l'a expliqué Paul (1 Cor 15, 44). Marie est montée au ciel, comme l'Ange Jésus avec un corps esprit, un corps parfait. Du ciel Marie est parfois redescendue sur terre, comme un ange envoyé par Dieu porter un message aux hommes, par exemple à Fatima ou à Lourdes : Bernadette a été éblouie par sa beauté et celle de ses vêtements comme l'avaient été Pierre, Jacques et Jean le jour de la Transfiguration du Seigneur.

 

Marie, mère de Dieu, mère des hommes, mère des anges

A l'Annonciation et à Noël, Marie est devenue mère de Dieu : "L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé le Fils de Dieu." (Luc 1, 35).

A Noël, Jésus a pris dans le sein de la Vierge Marie un corps parfait, un corps Esprit : il a fait de Marie la mère d'un Ange, l'envoyé du Père, l'Ange du Seigneur. A Noël, Marie est devenue mère de Jésus Ange.

Le Vendredi Saint, en désignant Jean et en disant à sa mère : "Voici ta mère" (Jean19, 27), Marie est devenue mère des hommes, et des anges qu'ils deviennent en mourant.

Montée au ciel dans son Assomption, Marie est reconnue, par Dieu et tous ses anges, Mère de Dieu, Mère des hommes, Mère des anges : c'est sa gloire.

 

Et Joseph ? Comment est-il monté au ciel ?

 

Le laboureur te salue.

A la semaine prochaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Nina d'İstanbul 14/08/2009 21:41

Bonsoir

Je vous invite à venir voir mon billet de demain sur la demeure de la Vierge Marie,Meryem Ana respectée par musulmans et chrétiens, demain à ephèse en Turquie et serais très heureuse de vos commentaires.

Merci et Bonsoir d'Istanbul

Le Laboureur 16/08/2009 08:13


Bonjour Nina
J'ai lu votre article sur l'Assomption et quelques autres. J'ai été impressionné par votre culture, votre capacité de travail, votre clairvoyance, votre tolérance, votre besoin de partager, en un
mot de vos dons et de la façons dont vous en faites profiter le monde entier.
Merci.
Sur l'Assomption, aucune remarque, sinon qu'il est bien d'en parler à tout public.
J'ai aussi lu votre article sur les anges de Sainte Sophie.
Les Ecritures, lues avec la clé de la croix du Christ, révèlent beaucoup de neuf sur les anges, Je suis en train de le découvrir. Je les vois à l'oeuvre aussi bien dans le monde juij, chrétien,
musulman que dans tout homme avec ou sans religion.
Bonjour du laboureur qui habite Nancy, pays des macarons et du val des couleurs, Vaucouleur dans la Meuse


Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens