Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 07:07

 

Avertissement

Le passage de l'Evangile de Judas, concernant les auxiliaires de l'Auto-Engendré, est incompréhensible pour un homme. Cet article est l'article d'un scribe ! Peu importe son nom. Le scribe écrit ce qu'il a compris du message que lui a envoyé l'Esprit. 

Cet article et le suivant, sont aussi difficiles à écrire qu'à lire, et aussi difficiles à comprendre qu'à lire. Plus difficile encore à accepter si le lecteur est un "bon catholique pratiquant", ayant été au catéchisme, écoutant avec attention l'homélie du dimanche, et la mettant en pratique durant la semaine.

Par contre, ils seront plus accessibles aux lecteurs habitués aux langages apocalyptiques des visionnaires des Ecritures.

Cet Evangile de Judas a été condamné par Irénée dès le deuxième siècle. Condamnation confirmée par le concile de Laodicée au quatrième, et par Benoît XVI au vingt-et-unième.

Ceux qui se sont hasardés à donner un avis sur cet évangile depuis sa redécouverte ces dernières années, ont été vertement réprimandés sans possibilité de présenter la moindre défense.

J'ai beaucoup peiné à défricher et à comprendre (un peu) ce qui reste de cet évangile. J'ai fait du mot à mot dans un texte où il faut bien lire entre les lignes puisque beaucoup de lignes ont disparu. J'ai beaucoup peiné pour écrire un article, et j'ai eu  beaucoup de peine à comprendre, en le relisant, à comprendre ce que j'avais écrit.

Alors aujourd'hui, je vais seulement exprimer le plus clairement que je le peux, ce que j'ai compris, sans faire référence directe au texte. Je ne propose pas une théorie ; je ne défends pas  une thèse ; j'essaye seulement de rendre clair ce qui ne l'est pas.

Dans le prochain article, je reprendrai le texte in extenso et j'essayerai de le transcrire  mot à mot en écrivant comment je comprends chaque phrase ou chaque fragment de phrase. Le prochain article sera donc long et encore plus difficile à  écrire, à lire, à comprendre et à accepter. Difficile, mais important !

 

Dialogue entre Jésus et Judas

Lors de la Cène, le jeudi saint dans l'après-midi, Jésus et Judas dialoguent, en présence des apôtres qui ne disent rien parce qu'ils ne comprennent rien. Seul Judas peut comprendre et dialoguer, parce que, seul, comme Jésus, il est un ange, envoyé comme Jésus, en mission sur terre. Et quelle mission ! Pour Jésus, mourir sur une croix ; pour Judas, trahir Jésus et le mener sur une croix.

Le grand Esprit invisible envoie l'Auto-Engendré créer le monde

Sous le nom de grand Esprit invisible, Dieu envoie son auxiliaire créer le monde d'Adamas. Il désigne cet auxiliaire sous le nom d'Ange Auto-Engendré, et le qualifie d'Auto-Engendré lumineux, divin et angélique.

Il s'agit évidemment du Verbe que Jean dans son prologue reconnaît  Dieu et Lumière créatrice de la vie : "Le Verbe était Dieu…En lui était la vie et la vie était la lumière des hommes…  Le Verbe était la vraie Lumière" (Jn 1, 1 et 9)( cf. art.210).

Jésus, l'Auto-Engendré, l'auxiliaire du grand Esprit invisible, est bien l'Ange du Seigneur (cf. art. 244).: C'est lui qui a créé la lumière et les luminaires du jour et de la nuit. Mais pour créer les étoiles du firmament, il a recours à des auxiliaires.


Les auxiliaires de l'Auto-Engendré

L'auto-Engendré choisit quatre auxiliaires : les larrons, l'ange Michel et l'ange Gabriel

Les larrons sont désignès sous les noms de Nebrô et de Saklas et sont dépeints comme des rebelles au visage de feu, et à l'aspect souillé de sang. Michel est l'étoile de Pierre et Gabriel l'étoile de Nicodème.

Les larrons fabriquent les étoiles des apôtres

Nébrô créa six anges, et Saklas six aussi, produisant ainsi douze anges dans les cieux : ce sont les larrons qui font apparaître les étoiles des douze apôtres dans le firmament.

Les anges et les étoiles

Jésus dit aux apôtres que chacun d'eux a son étoile dans le ciel, et il parle "d'anges stellaires". Ainsi en mourant les apôtres donnent naissance, à la fois, à des anges au paradis (cf. art. 241), et à des étoiles au firmament. Anges au paradis et étoiles au firmament, c'est pareil, à une différence près : les étoiles sont matière et les anges sont esprit. L'Evangile de Judas précise que l'ensemble de toutes les étoiles est l'ensemble des immortels, c'est à dire l'ensemble des humains ; cet ensemble constitue le cosmos. Appelé aussi cosmos ou corruption, c'est à dire périssable. Le cosmos et ses étoiles sont périssables et seront transformés en firmament où tous les anges sont esprit impérissable ( cf. art 239).

Les Anges des apôtres et les étoiles des apôtres ne vivent pas dans le même éon.  L'un est matière et temporel ; l'autre esprit et hors du temps terrestre.

Judas n'est pas un homme : il est une étoile tombée du ciel, un ange, envoyé par le Seigneur en mission sur terre. Il a cependant son étoile au firmament car il a été un homme avant d'être un ange. Cet homme est Juda, l'un des douze fils de Jacob, alors que Judas est l'un des douze apôtres, mais un apôtre à part qu'il faudra remplacer. Judas est un ange qui remontera au ciel en quittant la terre : sa mort ne sera qu'une apparence de mort.

Le temps sur terre et au ciel

Sur terre, il y a un présent qui ne dure qu'un instant, précédé d'un passé et précédant un futur.

Au ciel, il n'y a qu'un temps : le présent qui dure toujours. Il n'y a ni passé ni futur, seulement un éternel présent.

Ainsi les anges, que sont devenus les hommes, vivent dans l'éternel présent. Il n'y a donc aucun anachronisme à ce que les apôtres auxquels parle Jésus, aient déjà leurs étoiles au firmament avant d'être morts. Les étoiles des apôtres brillaient déjà dans le ciel avant même la création. Les nôtres aussi !

Les apôtres qui parlent avec Jésus vivent dans un éon, leurs étoiles dans un autre et leurs anges dans un autre, différent du précédent.

   

Archontes et géants sont les étoiles des apôtres

Expliquant la vision qu'ils avaient eue des prêtres sacrifiant leurs femmes et leurs enfants, Jésus leur avait dit : " Ces prêtres, voilà qui vous êtes". Les prêtres géants sont les étoiles des apôtres issues de la descendance d'Eve avec le Seigneur (cf. art. 305). Ils sont les anges déchus.

Mais les douze anges que firent apparaître Nebrô et Saklas sont aussi les douze archontes qui créent le "cosmos ou corruption"  avec "l'Auto-Engendré divin, lumière et angélique". Nébrô et Saklas sont les auxiliaires de l'Auto-Engendré pour créer Adam et les hommes à la ressemblance de l'Auto-Engendré. Jésus a fait participer les larrons et les apôtres à la création du monde. Mais c'est Jésus qui donne vie, et même longue vie aux premiers hommes qui vécurent neuf cents ans et plus. Les archontes sont les étoiles des apôtres nés de la descendance d'Eve avec Adam.

Judas n'est ni un géant, ni un archonte, il n'est pas l'un des douze. Pour faire le bon compte, les apôtres devront le remplacer. Judas est Caïn (cf. art. 303), fils d'Eve et du Seigneur, le treizième Esprit, et son étoile dépassera toutes les autres.


Les hommes ne seront pas dominés  par les géants

Les apôtres-hommes ne seront pas dominés par les apôtres-géants ; la descendance d'Eve avec le Seigneur a donné naissance aux anges déchus, et ces anges déchus ne domineront pas les hommes de la descendance d'Eve avec Adam. Car les hommes recevront la connaissance en mangeant le fruit défendu, et pas les géants.

les hommes ont un esprit qui montera au ciel tandis que celui des géants descendra dans les enfers.

Parachever l'œuvre

Les étoiles des apôtres parachèveront l'œuvre des apôtres. Quand le "mauvais" larron sera mort, Jésus aussi sera mort et  sa mort aura rendu parfait un monde créé imparfait. Le Monde créé lumière-matière deviendra le monde Lumière-Esprit (cf. art. 211). Le Seigneur a fait participer l'homme à la création du monde-lumière, en prenant pour auxiliaire les larrons et les apôtres ; Jésus en croix assure la perfection du monde-Lumière avec le concours des hommes, les larrons qui meurent sur une croix en même temps que lui.

 

L'égarement des étoiles   

A ce moment du dialogue, Jésus sourit et dit : "Je ne sou[ris pas de vous] ; mais de l'égarement des étoiles, car ces six étoiles errent avec les cinq combattants, et tous seront détruits avec leurs créatures."

Les six étoiles et les cinq combattants sont les douze apôtres que Nebrô et Saklas ont fait apparaître, moins Judas, le treizième, séparé des douze.

Jésus sourit parce que ces étoiles égarées sur la terre, les géants, auront toutes été détruites par le déluge.


A la semaine prochaine.  

Le laboureur te salue.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens