Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 07:19

La tempête apaisée

"Comme Jésus montait dans la barque, ses disciples le suivirent. Et voilà que la mer s'agita violemment, au point que la barque était recouverte de vagues. Mais il dormait. Ses compagnons s'approchèrent et le réveillèrent en disant : Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus. Mais il leur dit : Pourquoi avoir peur, hommes de peu de foi ? Alors, debout, Jésus interpella vivement les vents et la mer, et il se fit un grand calme. Les gens furent saisis d'étonnement et disaient : Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent." (Mt 8, 18)

Devant le miracle,  les disciples posent la bonne question : "Quel est donc celui-ci ? ". Ils sont "saisis d'étonnement" : ils ne comprennent pas : un homme ne peut commander à la mer et aux vents. Jésus n'est pas un homme comme les autres.

Un nouveau miracle leur ouvrira les yeux.

La marche sur les eaux

Après la multiplication des pains, Jésus envoya ses disciples sur l'autre rive et resta seul à prier. "La barque était déjà à bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues et le vent était contraire.  Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur les eaux. En le voyant, les disciples étaient bouleversés. Ils disaient : c'est un fantôme, et la peur leur fit pousser des cris. Mais aussitôt, Jésus leur parla : Confiance ! C'est moi ; n'ayez pas peur ! Pierre prit alors la parole : Seigneur, si c'est bien toi, ordonne-moi de venir vers  toi sur l'eau. Jésus lui dit : Viens ! Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus. Mais voyant qu'il y avait du vent, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il cria : Seigneur, sauve-moi. Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? Et quand ils furent montés dans la barque le vent tomba. Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui et lui dirent : Tu es vraiment le fils de Dieu ! " (Mt 14, 26-34)

Cette fois, les disciples ont compris et ont dit : "Tu es vraiment le fils de Dieu ! "

Un homme, Fils de Dieu ? Il n'ont pas tout compris. Ils n'ont pas les éléments pour comprendre et ne peuvent pas comprendre. Mais nous ? Avec le recul, le pouvons-nous ?

Jésus semble être  un homme comme les autres

"Il dormait" : Jésus dort quand il est fatigué : Jésus est un homme.

Jésus est un homme parfait, Jésus est un ange

"Jésus vint vers eux en marchant sur les eaux".  Il marche sur les eaux : "Ils disaient : c'est un fantôme". Non, Jésus n'est pas un fantôme : il est Esprit !

Dieu Esprit n'est pas visible. Il n'est visible que sous l'aspect d'un homme : c'est pour cela qu'il s'est fait homme. Mais pas un homme comme les autres,  un homme parfait. Venant du ciel, il a un corps esprit, impérissable et parfait : un corps d'ange. Jésus est un ange (cf. art. 249).

Jésus est Dieu

"Jésus interpella vivement les vents et la mer, et il se fit un grand calme". Jésus commande à la mer et au vent. Jésus est Dieu. Il commande la tempête, il l'a provoque et la calme. Il est le souffle, l'Esprit : si le vent tourbillonne, c'est la tempête ; s'il n'est que "le bruissement d'un souffle tenu"( 1 R 19, 12), c'est le calme.

Jésus est Dieu-esprit : il commande aux éléments comme Dieu. Jésus est Dieu mais Dieu invisible : le Dieu que l'on ne peut voir sans mourir : "Tu ne peux voir ma face, car l'homme ne saurait me voir et vivre" (Ex. 33, 20).

Jésus que voient les apôtres commander la tempête ou marcher sur les eaux ne peut être que l'Ange Jésus.

C'est Jésus qui sauve, pas la foi

Les apôtres doutent dans la tempête, Pierre doute au premier coup de vent. "Hommes de peu de foi", leur dit Jésus. Ce n'est pas le peu de foi de Pierre et des apôtres qui les sauve, c'est Jésus.

Jésus est homme, ange, Dieu et sauveur.

Jésus est Roi

Jésus est Roi : il règne depuis toujours avec Dieu le Père. Au commencement, ils étaient deux Rois sans sujets. Le Père a envoyé deux fois son Verbe sur terre : la première fois pour remplir la terre de sujets imparfaits (cf. art. 210), les hommes  ; la deuxième, pour remplir le ciel de sujets parfaits, les anges (cf. art. 217).

Jésus est  le fiancé du Cantique des cantiques (cf. art. 214),  l'Agneau de l'Apocalypse (Ap 22, 22)… et  bien mieux encore.

A la semaine prochaine.

Le laboureur te salue.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Laboureur
commenter cet article

commentaires

Du Neuf Dans La Bible

Le MONDE TRINITAIRE - LA REVELATION EVOLUTIVE

Si vous souhaitez lire le document de référence, prenez contact avec
lelaboureur@numericable.fr
je vous le ferai parvenir dans les meilleurs délais

Archives

Liens